International
URL courte
9310
S'abonner

James Damore, ingénieur chez Google, a été licencié pour avoir justifié l'inégalité de traitement entre hommes et femmes dans le domaine des technologies de pointe. Julian Assange, qui a dénoncé «la censure» de Google, lui a proposé un emploi.

Le fondateur du site lanceur d'alertes WikiLeaks, Julian Assange, a proposé un emploi à l'ingénieur du groupe Alphabet Inc, propriétaire du moteur de recherche Google, qui a été licencié pour avoir déclaré que les femmes étaient moins douées pour la high tech. 

​«Que la censure reste pour les perdants. WikiLeaks propose un travail à l'ingénieur de Google James Damore», a indiqué M.Assange sur Twitter.

James Damore a confirmé qu'il avait été licencié après avoir diffusé en interne un rapport où il justifiait l'inégalité de traitement entre femmes et hommes dans la high tech par «des différences biologiques». Il a dénoncé les stéréotypes sexistes de Google avant de préciser qu'il préconisait une approche individuelle à l'égard de chaque travailleur.

L'ingénieur a annoncé son intention de porter plainte contre Google pour licenciement abusif.

Lire aussi:

L’État français a-t-il les moyens de faire payer Google?
WSJ: Google rémunère des chercheurs pour se montrer sous un jour favorable
Bruxelles inflige à Google une amende record de 2,4 mds EUR
L’UE prépare une amende record de plus d'un milliard d'euros pour Google
Google pourrait échapper au fisc français
Tags:
sexisme, licenciement, emploi, censure, Alphabet, WikiLeaks, Google, James Damore, Julian Assange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik