Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires US en Afghanistan

    Washington prêt à adopter une nouvelle stratégie pour ses troupes en Afghanistan

    © REUTERS / Lucas Jackson
    International
    URL courte
    19123
    S'abonner

    Face à 16 ans de guerre sans grands résultats contre les Talibans en Afghanistan, les États-Unis seraient prêts à adopter une nouvelle stratégie consistant à faire passer leurs opérations militaires aux mains de sociétés privées, selon un quotidien américain.

    La Maison Blanche examine un plan pour faire passer la plupart de ses opérations militaires à des sociétés privées, annonce le quotidien USA Today se référant au fondateur de la plus grande société militaire privée Blackwater Eric Prince.

    L'administration actuelle élabore ce plan depuis plusieurs mois. Selon des sources, le Président Donald Trump est mécontent de la «défaite» des États-Unis en Afghanistan et exige que soit limogé le général John Nicholson, commandant des troupes américaines dans ce pays.

    Le journal rapporte que selon le plan proposé par Eric Prince, 5.500 sous-traitants privés, pour la plupart des anciens des troupes spéciales, consulteront les troupes combattant en Afghanistan. Le plan prévoit également une flotte aérienne de 90 avions.

    Toujours selon ce que propose Prince, les privés américains devront travailler en direct avec les bataillons afghans, alors que la flotte aérienne sera utilisée pour évacuer les blessés, soutenir par le feu et transporter les militaires. Ils devront porter l'uniforme afghan. Les pilotes privés devront mener des opérations en accord avec les autorités afghanes.

    Le plan coûtera moins de 10 milliards de dollars par an, ce qui est beaucoup moins que les 40 milliards de dollars prévus par le budget pour cette année.

    Selon le journal, le plan est sérieusement examiné par la Maison-Blanche, malgré les préoccupations du conseiller du Président Trump pour la sécurité nationale H.R. McMaster et du ministre de la Défense Jim Mattis. Les autres fonctionnaires de la Maison-Blanche seraient prêts à adopter le plan, selon le journal.

    Lire aussi:

    Plus de 235 otages civils libérés par les talibans dans le nord de l'Afghanistan
    Enlèvements en Afghanistan: business juteux ou instrument de pression?
    USA en Afghanistan: ne s’agit-il pas d’un pillage pur et simple de ressources minières?
    L’Otan confirme la mort de deux soldats US dans une attaque-suicide en Afghanistan
    Afghanistan: piste américaine dans le «dossier Dostum»
    Afghanistan: attaque-suicide contre un convoi de l'Otan
    Tags:
    département américain de la Défense, stratégie, Eric Prince, Donald Trump, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik