Ecoutez Radio Sputnik
    Bourse

    La menace nord-coréenne de frapper les USA pousse les investisseurs à chercher refuge

    © REUTERS / Issei Kato
    International
    URL courte
    10103

    Les menaces de Donald Trump d’appliquer «le feu et la colère» contre de la Corée du Nord, ainsi que les avertissements de Pyongyang de prendre des «mesures de prévention» en réponse aux provocations de Washington, ne vont pas sans causer des secousses sur l’économie mondiale, forçant les investisseurs à chercher refuge.

    La Bourse de Tokyo a fini sur un repli de 1,29% mercredi, la soudaine montée des tensions liées au programme nucléaire nord-coréen alimentant l'aversion au risque.

    L'indice Nikkei a perdu 257,3 points à 19.738,71 et le Topix, plus large, a cédé 17,42 points (-1,07%) à 1.617,90. Le Nikkei a touché en séance, à 19.660,22 points, son plus bas niveau depuis le 31 mai.

    «L'incertitude sur les tensions géopolitiques autour de la péninsule coréenne ont frappé un marché qui était déjà hésitant avec le ralentissement saisonnier de l'été», note Mutsumi Kagawa, responsable de la stratégie globale chez Rakuten Securities, cité par Reuters.

    Pourtant, cette incertitude favorise l'appréciation du yen, valeur refuge pour beaucoup d'investisseurs: au moment de la clôture, la devise nippone gagnait 0,3% face au dollar à 109,98 et 0,4% face à l'euro autour de 129,10.

    Pyongyang menace d'attaquer les États-Unis en tant que «mesure de prévention» en réponse aux provocations de Washington, a annoncé l'agence nord-coréenne KCNA, citant un communiqué des Forces stratégiques du pays.

    Selon le communiqué diffusé en Corée du Nord par l'agence, «la Corée du Nord étudie un plan opérationnel prévoyant de porter une frappe d'envergure» par des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12, contre les bases militaires américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, dans le Pacifique, dès que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un prendra une décision en ce sens.

    Le Président américain Donald Trump, pour sa part, a déclaré que Pyongyang ferait mieux de ne plus lancer de menaces à l'encontre des États-Unis, puisqu'il ne récolterait que« le feu et la colère».

    Lire aussi:

    60% des Américains considèrent la Corée du Nord comme la menace numéro un
    La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam
    La Corée du Nord aurait conçu une ogive nucléaire pour ses missiles
    Trump promet «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menace les USA
    62% des Américains soutiennent la participation US à l’éventuelle guerre de Corée
    Tags:
    tensions, chute, bourse, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik