Ecoutez Radio Sputnik
    La province de Sichuan après le séisme du 9 août 2017

    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine

    © REUTERS / CNS/Chen Yunhua
    International
    URL courte
    3110
    S'abonner

    La Chine a été mardi le théâtre d’un fort séisme qui a fait au moins 19 morts et 263 blessés. Les secouristes russes pourraient aider les Chinois à éliminer les conséquences de cette catastrophe naturelle.

    Le ministre russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, a offert l’aide de la Russie à la Chine où un tremblement de terre de magnitude 7 a frappé mardi la province du Sichuan, faisant au moins 19 morts et 263 blessés, a annoncé mercredi le ministère russe des Situations d'urgence sur son site internet.

    «Conformément à l’accord intergouvernemental russo-chinois sur la coopération dans la prévention et l’élimination des conséquences des situations d’urgence, le ministère russe est prêt à accorder son assistance» à la Chine, a indiqué le ministre dans un télégramme envoyé aux autorités chinoises.

    Les spécialistes russes ont déjà participé à de nombreuses opérations d’élimination des conséquences des séismes à l’étranger, ils ont pris part à des opérations de recherche et de sauvetage des victimes de tremblements de terre à Haïti, en Turquie, au Japon, au Népal et au Chili.

    Selon l'institut géologique américain (USGS), un séisme de magnitude 6,6 s’est produit mardi, à 21h19 heure locale (15h19 heure de Paris) dans la province chinoise de Sichuan. Le centre de sismologie chinois a plus tard précisé que les secousses avaient atteint la magnitude 7. L'épicentre du séisme a été localisé à 200 km environ au nord-ouest de la ville de Guangyuan, à une profondeur de 32 km. Plus d’un millier de répliques ont suivi la première secousse. Un récent bilan fait état de 19 morts et 263 blessés.

    Le Sichuan est une région d'intense activité sismique. En mai 2008, un fort séisme de magnitude 7,9 s'y était produit, faisant 70.000 morts, 370.000 blessés et environ 5 millions de sans-abris. Des dizaines de milliers de répliques avaient suivi le premier tremblement de terre. Le séisme du Sichuan a été le plus meurtrier enregistré en Chine après le tremblement de terre du 28 juillet 1976 de Tangshan qui avait emporté plus de 250.000 vies.

    Lire aussi:

    Séisme en Chine: le bilan s’alourdit à 13 morts et 175 blessés, dont un Français
    Le séisme en Chine aurait fait des centaines de morts, 24.000 maisons endommagées
    Un séisme de magnitude 6,6 frappe la Chine centrale
    Un séisme coupe partiellement des liaisons ferroviaires en Chine
    Un séisme fait 8 morts et détruit près de 1.500 bâtiments en Chine
    Tags:
    sauveteurs, séisme, ministère russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, province du Sichuan, Russie, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik