Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen

    Yémen: la guerre déchaînée par les Etats-Unis?

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    6274
    S'abonner

    Dans la guerre qu'elle mène au Yémen, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite profite largement du soutien américain, affirme un homme politique yéménite.

    Depuis le début de la guerre au Yémen, les Etats-Unis soutiennent la coalition dirigée par l'Arabie saoudite par des livraisons de matériel militaire et par le renseignement, a déclaré à Sputnik l'ancien chef du département politique du parti Hizb al-Haqq Ahmed Ali al-Bahri.

    L'homme politique a condamné les déclarations de l'ambassadeur américain au Yémen qui affirmait récémment que les Etats-Unis n'avaient pas de solution pour la crise dans ce pays. Al-Bahri a indiqué que l'Arabie saoudite avait déclenché cette guerre à l'instigation des Américains et n'entreprenait aucune action sans les avoir consulté.

    «Si Washington voulait mettre un terme à cette crise, il aurait fait pression sur tous les participants du conflit. Les déclarations de l'ambassadeur américain ont été faites après le refus du peuple yéménite d'accepter l'initiative de l'émissaire spécial de l'Onu pour le Yémen. Les Yéménites ont estimé que cette initiative offensait leur dignité et était susceptible de menacer la stabilité de leur pays. Ils ont également considéré qu'elle justifiait les actions de l'Arabie saoudite au Yémen, donnant une fausse idée de la situation dans le pays», estime l'homme politique.

    A son tour, le politologue yéménite Mahmud al-Tahir a déclaré qu'aucune des nombreuses promesses de l'Onu de régler la crise au Yémen n'avaient été tenues. Les déclarations d'hommes politiques européens sur le caractère inadmissible de la solution militaire avaient pour objectif un jeu politique avec l'Arabie saoudite et non pas le règlement de la situation.

    «Ryad doit comprendre que poursuivre la guerre ne profite à personne. L'Arabie saoudite doit rechercher les voies de la réconciliation, autrement la guerre au Yémen risque de devenir la cause d'un vrai conflit dans la région», a souligné le politologue

    Lire aussi:

    Yémen: 50 tués en trois jours de combats près de la frontière saoudienne
    Le Yémen frappé par le choléra: le bilan s’élève à 1.890 morts
    Yémen, Iran et armes: où la vérité se cache-t-elle?
    «Les États-Unis, le principal agresseur contre le Yémen»
    Plus de 50.000 nouveaux cas suspects de choléra au Yémen en 10 jours
    Tags:
    guerre, Arabie Saoudite, États-Unis, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik