International
URL courte
109717
S'abonner

Après que le Président américain a menacé leur pays «du feu et de la colère» en réponse à une attaque nucléaire possible, des Nord-Coréens se sont rassemblés sur la place Kim Il-sung de Pyongyang pour exprimer leur soutien à Kim Jong-un.

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens ont manifesté sur la place Kim Il-sung à Pyongyang pour soutenir le dirigeant du pays Kim Jong-un face aux menaces de Donald Trump qui a récemment affirmé que la Corée du Nord récolterait «le feu et la colère» si elle osait lancer une attaque nucléaire contre les États-Unis.

La vidéo, publiée sur le site du journal britannique The Independent, montre des milliers de Nord-Coréens, habillés de chemises blanches, qui marchent sur la place, brandissant des pancartes patriotiques et levant le poing en l'air.

Le Président américain Donald Trump a mardi déclaré que Pyongyang ferait mieux de ne plus lancer de menaces à l'encontre des États-Unis, puisqu'il ne récolterait que «le feu et la colère».

Pyongyang, pour sa part, menace d'attaquer les États-Unis par «mesure de prévention» en réponse aux provocations de Washington, a annoncé l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), citant un communiqué des forces stratégiques du pays.

Selon un communiqué diffusé dans le pays communiste par cette même agence, «la Corée du Nord étudie un plan opérationnel prévoyant de porter une frappe d'envergure» par des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, dans le Pacifique, dès que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en aura pris la décision.

Lire aussi:

Un pasteur canadien condamné à vie en Corée du Nord libéré pour raisons médicales
La Russie espère que les USA ne provoqueront pas la Corée du Nord
60% des Américains considèrent la Corée du Nord comme la menace numéro un
La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam
La Corée du Nord aurait conçu une ogive nucléaire pour ses missiles
Tags:
manifestation, Donald Trump, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik