Ecoutez Radio Sputnik
    Géorgie : l’ex-président Saakachvili arrêté par contumace

    L’ex-Président géorgien reconverti dans la voyance: la Russie va envahir la Biélorussie!

    © Photo: AP/Shakh Aivazov
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    193346138

    Le Kremlin tend sa main belliqueuse vers la Biélorussie, met en garde l’ex-Président géorgien Mikhaïl Saakachvili, qui s’est récemment retrouvé apatride. Heureusement que l’Ukraine est là pour retenir les troupes russes...

    Prenez garde, amis biélorusses, le Kremlin mijote un nouveau projet sinistre. C'est Mikhaïl Saakachvili qui envoie cet avertissement via l'agence de presse balte BNS. Privé d'abord de passeport géorgien, puis ukrainien et devenu apatride, l'homme politique affirme être au courant des initiatives guerrières de la Russie et cherche à ouvrir les yeux aux Biélorusses qui ne semblent pas s'inquiéter de la conduite de leur voisin.

    «J'estime que la Russie envisage d'occuper et d'annexer la Biélorussie,» affirme-t-il avant d'ajouter qu'il ne reste qu'un mois avant la mise en œuvre du projet du Kremlin: l'«invasion» devrait être réalisée lors des manœuvres militaires russo-biélorusses baptisées Zapad prévues entre le 14 et le 20 septembre.

    «Ainsi, la menace n'a pas disparu, elle ne fait que grandir. Le fait est que les Ukrainiens la contiennent près de leurs frontières», a poursuivi M. Saakachvili, oubliant apparemment que la Russie dispose de plus de 1200 km de frontière commune avec la Biélorussie.

    Président de la Géorgie entre 2004 à 2007 et de 2008 à 2013, Mikhaïl Saakachvili a inscrit son nom dans l'histoire en ordonnant en 2008 une attaque contre l'Ossétie du Sud. Ce conflit a par la suite débouché sur la proclamation de l'indépendance par l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, deux républiques en territoire géorgien. Apparemment dépassé par les événements, le dirigeant de Tbilissi a été surpris quelques jours après le début de la confrontation par la BBC en train de manger sa cravate en pleine conversation téléphonique.

    Reconverti dans la politique ukrainienne à la faveur du mouvement du Maïdan, M. Saakachvili a été nommé gouverneur de la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine en mai 2015, mais a démissionné en novembre 2016, accusant le Président de «piller» les Ukrainiens. Les aventures ukrainiennes de l'homme politique fantasque ont touché à leur fin en juillet lorsque Piotr Porochenko a déchu l'ex-président géorgien de la nationalité ukrainienne, qu'il lui avait accordée en 2015.

    Ceci ouvre théoriquement la voie à son extradition vers son pays d'origine, où il est poursuivi par la justice et dont il soupçonne les autorités de le surveiller en permanence, même en Ukraine.

    Lire aussi:

    Ex-Président, ex-gouverneur: Saakachvili recevrait un «passeport de non-citoyen» letton
    Après une photo dans les buissons à l’investiture de Trump, Saakachvili voit rouge
    Saakachvili qualifie le président Porochenko de menteur et de corrompu
    Oups! Saakachvili dévoile des infos secrètes sur l'armée ukrainienne
    Mode d’emploi: comment prouver sa nationalité à l'aide d'eau minérale

    Lire aussi:

    L’ex-Président géorgien promet de libérer l’Ukraine des oligarques
    Ex-Président, ex-gouverneur: Saakachvili recevrait un «passeport de non-citoyen» letton
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Tags:
    invasion, agression, Mikhaïl Saakachvili, Biélorussie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik