International
URL courte
Situation dans le Donbass (2017) (85)
5240
S'abonner

Le Président de la République populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, a expliqué la raison pour laquelle les autorités de la république autoproclamée ne proposeront pas d’établir un régime de cessez-le-feu dans le Donbass.

Les autorités de la République populaire de Donetsk (RPD) n'initieront pas la mise en place d'un cessez-le-feu dans le Donbass à partir du 1er septembre par manque de confiance en Kiev qui ne s'est pas conformé aux accords similaires précédents, d'après le Président de la RPD Alexandre Zakhartchenko.

«La République populaire de Donetsk n'était jamais la première à proposer une trêve, nous ne le ferons non pas non plus cette fois. L'expérience a montré que toute trêve, quel que soit son nom, ne reste en vigueur que quatre heures maximum. Ensuite, reprend la guerre qui dure depuis plusieurs années», a déclaré M.Zakhartchenko, cité par Sputnik.

Il a en outre fait savoir qu'il était prêt à contribuer à la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la couverture objective de la situation dans le Donbass.

Le conflit armé dans le Donbass a éclaté au printemps 2014 après la tentative des nouvelles autorités ukrainiennes de réprimer par la force les évènements dans le sud-est du pays. Les parties ont annoncé plusieurs trêves sans réussir à arrêter les combats. Fin juillet, le ministère allemand des Affaires étrangères a annoncé l'échec du cessez-le-feu introduit le 24 juin dans l'est de l'Ukraine à cause de «l'absence de volonté politique des parties en conflit de respecter un cessez-le-feu à long terme», selon le communiqué.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2017) (85)

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
trêve, Alexandre Zakhartchenko, Ukraine, Kiev, Donbass, Donetsk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook