Ecoutez Radio Sputnik
    Australie

    L’Australie promet de soutenir les USA en cas d'attaque nord-coréenne

    © AP Photo / Rob Griffith
    International
    URL courte
    31329
    S'abonner

    Après l'annonce par Pyongyang d'un plan prévoyant de porter une frappe aux missiles contre les bases militaires américaines de Guam, dans le Pacifique, l’Australie s’est dit prête à venir en aide aux États-Unis en cas d'attaque.

    Le Premier ministre australien a assuré vendredi Washington du soutien si la Corée du Nord portait une frappe contre les États-Unis.

    «Les États-Unis n'ont pas d'allié plus solide que l'Australie (…). Nous avons l'accord Anzus et s'il y a une attaque contre l'Australie ou les États-Unis (…) alors chacun viendra en aide à l'autre», a déclaré, cité par l'AFP, le Premier ministre Malcolm Turnbull à la station de radio 3AW.

    Ce traité de sécurité avait été signé en 1951 par Washington, Wellington et Canberra. En 1986, les États-Unis ont suspendu ce pacte avec la Nouvelle-Zélande, mais il reste en vigueur concernant l'Australie.

    «Alors, il faut être très clair. S'il y a une attaque nord-coréenne contre les États-Unis, le traité Anzus sera invoqué et l'Australie apportera son aide aux États-Unis», a ajouté M. Turnbull.

    Ces derniers temps, Washington et Pyongyang traversent une période de fortes tensions. Les propos du Président américain Donald Trump promettant «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menaçait de nouveau son pays ont été suivis par une nouvelle déclaration de Pyongyang.

    Selon l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) citant un communiqué des Forces stratégiques du pays, Pyongyang étudie la possibilité de frapper les bases militaires américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, dans le Pacifique, à l'aide de missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12.

    Lire aussi:

    Washington risque d'«apprendre à ses dépens la puissance des missiles nord-coréens»
    La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam
    Le Pentagone avertit Kim Jong-un contre des actions menant à la destruction de son peuple
    La demande «Comment survivre à une attaque nucléaire» gagne en popularité sur Google
    L'or monte sur fond de tensions autour de la Corée du Nord
    Tags:
    soutien, Malcolm Turnbull, Corée du Nord, États-Unis, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik