Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «Référence effrayante»: Trump cite le discours de Truman après Hiroshima

    © AP Photo/ Carolyn Kaster
    International
    URL courte
    131872022

    D’après des médias, le discours de Donald Trump promettant le «feu» et la «colère» à Pyongyang rappelle de manière «effrayante» celui d’Harry Truman après le bombardement d’Hiroshima.

    Plusieurs médias occidentaux ont remarqué une ressemblance entre la rhétorique agressive de Donald Trump au sujet de la Corée du Nord et le discours du Président Harry Truman lors duquel il annonçait le bombardement atomique d'Hiroshima.

    D'après le magazine The Week, les propos de Trump promettant «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau les États-Unis sont une «référence évidente et effrayante» au discours de Truman du 6 août 1945.

    Dans ce discours, qui annonçait que 16 heures plus tôt une bombe atomique avait été larguée sur Hiroshima, Harry Truman a décrit quelles destructions attendaient les Japonais s'ils refusaient de capituler.

    «S'ils n'acceptent pas nos conditions, qu'ils attendent une pluie de destructions de l'air sans précédent. Cette attaque aérienne sera suivie par une offensive des forces marines et terrestres jamais vue en termes de nombre et de puissance et possédant une maîtrise de combat qu'ils connaissent déjà bien», a déclaré M. Truman.

    Quelques jours plus tard, les États-Unis ont largué une deuxième bombe atomique sur la ville de Nagasaki. En septembre 1945, le Japon a capitulé.

    D'après le journal The Independent, la ressemblance entre les discours de Truman et de Trump est «effrayante».

    «Espérons que ce soit la seule similarité entre ces deux événements», ajoute l'auteur de l'article.

    Le Président Trump a promis mardi «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Le même jour, l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a annoncé, citant un communiqué des Forces stratégiques nord-coréennes, que Pyongyang étudiait la possibilité de frapper les bases américaines de Guam, à 4.000 km de la péninsule de Corée, à l'aide de missiles balistiques stratégiques à moyenne portée Hwasong-12.

    Lire aussi:

    Trump promet «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menace les USA
    Trump: Pyongyang risque d'avoir des problèmes «qu'aucune nation n'a jamais eus»
    Trump et Kim Jong-un luttent pour le titre du «plus fou du monde», selon Stephen King
    Pyongyang: seule «la force absolue peut fonctionner» avec Trump
    Les propos de Trump sur Pyongyang considérés comme une preuve de «détermination» par Paris
    Tags:
    bombardements atomiques, ressemblance, discours, bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki, Harry Truman, Donald Trump, Japon, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik