Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev

    Un journaliste ukrainien accusé de «haute trahison» rejette les accusations

    © REUTERS / Gleb Garanich
    International
    URL courte
    2110
    S'abonner

    Poursuivi par les autorités ukrainiennes pour «haute trahison», le journaliste Vassili Mouravitski encourt jusqu’à 15 ans de prison. Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé son arrestation.

    Le journaliste ukrainien Vassili Mouravitski, poursuivi par la justice pour «haute trahison», n'envisage pas de plaider coupable, a fait savoir son avocat dans une interview au site d'information Ukraina.ru.

    «On s'est vus hier. (…) Quand j'ai réussi à obtenir un rendez-vous avec lui et lui raconter ce qui se passe derrière les murs de la prison, il a repris courage. Il n'a pas l'intention de reconnaître sa culpabilité. Il se considère comme innocent», a indiqué l'avocat.

    Vassili Mouravitski a été interpellé début août par le Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Soupçonnant l'ancien correspondant du journal en ligne Journal de Jitomir de «haute trahison», les autorités ukrainiennes affirment que les articles rédigés par le journaliste «ont été publiés par six sites internet dirigés depuis le territoire russe».

    Suite à cette interpellation, Reporters sans frontières (RSF) a réclamé la remise en liberté immédiate du journaliste qui encourt jusqu'à 15 ans de prison.

    Le cas de Vassili Mouravitski n'est pas unique en Ukraine. En juin dernier, le rédacteur du journal ukrainien en ligne Strana.ua, Igor Goujva, a été interpellé dans ce pays. La justice l'accuse d'avoir exigé 10.000 dollars pour qu'il ne publie pas des informations compromettantes sur un homme politique. M.Goujva a pour sa part déclaré que les organes judiciaires avaient fabriqué de toutes pièces son dossier suite à la publication d'un article critique sur le pouvoir ukrainien.

    À la mi-juillet, le journal en ligne Vesti a annoncé que les services secrets ukrainiens avaient perquisitionné son bureau dans le centre de Kiev, bloquant le fonctionnement de la rédaction.

    Lire aussi:

    De Canteloup aux députés, la liberté d’expression sur la sellette
    Zakharova: RT et Sputnik sont des moyens d'expression d'un point de vue alternatif
    Snowden reçoit finalement sa récompense pour la liberté d'expression
    La fermeture de la Radio «Vesti» en Ukraine, une attaque contre la liberté d’expression
    La liberté d'expression dans le viseur: les meurtres de journalistes en Ukraine
    Tags:
    liberté d'expression, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik