Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Maduro (archives)

    Venezuela: Trump refuse de s’entretenir avec Maduro

    © REUTERS/ Miraflores Palace
    International
    URL courte
    191033219

    Sous le coup de nouvelles sanctions américaines, le président du Venezuela a souhaité parler au téléphone avec Donald Trump, mais celui-ci a refusé la conversation tant que la démocratie ne sera pas restaurée dans ce pays.

    сLe président vénézuélien, Nicolas Maduro, a demandé jeudi à avoir une conversation téléphonique avec Donald Trump, qui a décrété des sanctions contre son pays, mais le président américain a refusé de lui parler tant que «la démocratie ne serait pas rétablie» au Venezuela, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

    «Le président Trump parlera volontiers avec le dirigeant du Venezuela dès que la démocratie sera restaurée dans ce pays», a répliqué Washington.

    Précédemment, le leader américain avait évoqué la possibilité d'une option militaire dans le pays latino-américain. Le Pentagone a toutefois indiqué ne pas avoir reçu d'ordre en ce sens de la part du chef de l'État.

    «S'il est aussi intéressé par le Venezuela, je suis là, je suis le chef de ce qui l'intéresse», a lancé M. Maduro, lors d'un discours devant la nouvelle assemblée constituante, rappelle l'AFP.

    «Engagez des démarches, Chancelier, afin que je puisse avoir une conversation personnelle avec Donald Trump», a-t-il ordonné à son ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza.

    Le président socialiste souhaite que cette discussion ait lieu par téléphone ou à New York à l'occasion de l'assemblée générale des Nations unies le 20 septembre. Tout en disant souhaiter avoir des relations «normales» avec les Etats-Unis, il a averti M. Trump que son pays répondrait «les armes à la main» à une éventuelle agression.

    Début août, les États-Unis ont traité le président vénézuélien Nicolas Maduro de «dictateur» et ont imposé à son encontre des sanctions sans précédent en riposte à l'élection dans le sang d'une Assemblée constituante rejetée par l'opposition, qui y voit une tentative de contourner le parlement qu'elle contrôle. Mercredi, le gouvernement américain a adopté des sanctions à l'encontre de huit responsables vénézuéliens impliqués dans la mise en place de cette nouvelle assemblée.

    Lire aussi:

    Maduro avoue être «fier» des sanctions imposées par Washington
    Venezuela: l'Assemblée nationale constituante entre en fonction
    Venezuela: Maduro annonce l’échec d’une attaque contre une base militaire
    Attentat terroriste sur une base militaire au Venezuela, plusieurs personnes interpellées
    Le Venezuela suspendu du Mercosur, la procureure générale limogée
    Tags:
    Nicolas Maduro, Donald Trump, États-Unis, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik