Ecoutez Radio Sputnik
    Rescue personnel help an injured woman after a car ran into a large group of protesters after an white nationalist rally in Charlottesville, Va., Saturday, Aug. 12, 2017.

    USA: un véhicule percute des manifestants antiracistes, un mort, plusieurs blessés (vidéo)

    © AP Photo/ Steve Helber
    International
    URL courte
    7861363424

    Une voiture a foncé ce samedi sur un groupe de manifestants à Charlottesville, théâtre d'affrontements entre des militants d'extrême-droite et des antiracistes, faisant un mort et une vingtaine de blessés, rapportent les médias.

    Au moins une personne a trouvé la mort et 19 autres ont été blessées dans l'incident à Charlottesville, en Virginie, où un véhicule a foncé ce samedi sur un groupe d'opposants à une manifestation de nationalistes, apprend-t-on sur le Twitter officiel de la ville.

    Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit une voiture de couleur argent percuter violemment un autre véhicule par l'arrière, puis faire rapidement une marche arrière, au milieu des manifestants.

    D'après BuzzFeed, la police a déjà interpellé le conducteur du véhicule. Des photos qui seraient celles de l'interpellation circulent en outre sur les réseaux sociaux. Dans les commentaires, les internautes indiquent que l'homme serait le nationaliste Sam Hide.

    ​​​Les premières informations sur les blessés provenaient des témoins oculaires qui n'ont pas tardé à en faire état sur les réseaux sociaux. Ces informations ont ensuite été confirmées par la police de l'État.

    «Plusieurs piétons ont été touchés. Il y a plusieurs blessés», indiquait-elle alors dans son tweet.

    Sur les réseaux sociaux, des témoins indiquaient que le véhicule avait rapidement quitté les lieux.

    L'incident s'est produit dans le cadre des violences secouant la ville. ​Samedi matin, Charlottesville a été le théâtre d'échauffourées entre des manifestants de l'extrême droite et des contre-manifestants. Malgré des centaines d'agents des forces de l'ordre déployés sur les lieux pour calmer la foule, les heurts ont tout de 

    même été parsemés de jets de projectiles, de rixes et d'échanges de coups de bâton, le tout mélangé au gaz lacrymogène. Certains participants ont apporté des armes, comme le permet la loi de l'État de Virginie.

    Selon différentes évaluations, de 2.000 à 6.000 extrémistes de droite ont afflué dans la ville, dont des membres du Ku Klux Klan.

    Commentant la situation à Charlottesville, le Président Donald Trump a condamné les violences.

    «Nous condamnons résolument les démonstrations flagrantes de haine, de fanatisme et de violence de certains. L’essentiel est de rétablir l’ordre public et de protéger les vies des innocents», a-t-il déclaré.

    Lire aussi:

    Charlottesville: deux morts dans le crash d’un hélicoptère de police
    Charlottesville: des sénateurs US dénoncent un «acte de terrorisme intérieur»
    Une statue d'un soldat confédéré déboulonnée aux États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik