International
URL courte
10327
S'abonner

Le renseignement de la république populaire autoproclamée de Lougansk a enregistré la présence de saboteurs ukrainiens le long de la ligne de contact où ils réalisent des provocations, posent des mines et rectifient les tirs d'artillerie.

La présence d'unités ukrainiennes de sabotage et de renseignement a été enregistrée par les services secrets de la République populaire de Lougansk (RPL) le long de la ligne de contact, dans le Donbass.

«L'intensité de leur travail dans diverses zones varie, il est difficile de déterminer une direction précise», a déclaré Andreï Marotchko, porte-parole de la milice populaire de la RPL, lors d'un point de presse.

Selon lui, les unités en question effectuent des provocations, règlent les tirs des forces armées de Kiev et posent des mines. En cela, le renseignement de la RPL a signalé plusieurs cas où des militaires ukrainiens ont été victimes de leurs propres mines terrestres.

Le conflit armé dans le Donbass a éclaté au printemps 2014 après la tentative des nouvelles autorités ukrainiennes de réprimer par la force les évènements dans le sud-est du pays. Les parties ont annoncé plusieurs trêves sans réussir à arrêter les combats. Fin juillet, le ministère allemand des Affaires étrangères a annoncé l'échec du cessez-le-feu introduit le 24 juin dans l'est de l'Ukraine à cause de «l'absence de volonté politique des parties en conflit de respecter un cessez-le-feu à long terme», selon un communiqué.

Lire aussi:

Porochenko: l’armée ukrainienne s’est renforcée pendant le conflit du Donbass
Pas d’allocations sociales pour presque 600.000 habitants du Donbass
Pourquoi Donetsk ne proposera pas une trêve automnale dans le Donbass
Sur qui tirent les soldats ukrainiens : le Donbass dans l'objectif d'un photographe
Dans le Donbass, une trêve locale, c’est simple comme un coup de fil
Tags:
renseignement, saboteur, sabotage, ligne de démarcation, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook