International
URL courte
84707
S'abonner

Dans le contexte de la situation tendue qui s’est créée ces derniers temps autour de la Corée du Nord, le risque de sa résolution par voie militaire est très élevé, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

La situation avec la Corée du Nord est potentiellement proche d'un éventuel conflit armé, a indiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, citée par la télévision russe.

«La situation est-elle si proche d'un conflit… Oui, elle s'est fortement rapprochée de la possibilité d'un éventuel conflit militaire», a dit Mme Zakharova, répondant à la question d'un journaliste demandant à quel point la situation avec la Corée du Nord était devenue proche d'une «résolution militaire».

Le Président américain a notamment dit hier que les Etats-Unis étaient prêts à tout un spectre de mesures: diplomatiques, économiques et militaires, afin de mettre un terme à la menace nucléaire émanant de la Corée du Nord. Auparavant, il a également promis «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau les Etats-Unis.

La Corée du Nord n'a pas tardé à réagir, menaçant de tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions.

Donald Trump a alors appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu'aucune nation n'a jamais eus».

Les menaces de Pyongyang ont inquiété les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d'atteindre Guam.

 

Lire aussi:

Corée du Nord: les sanctions de l’Onu risquent de provoquer un chômage massif
Le risque de guerre USA-Corée du Nord est élevé, selon Lavrov
Corée du Nord: 3,5 millions de volontaires pour combattre les États-Unis
Les USA et la Corée du Nord auraient eu des contacts secrets
«Des avions furtifs largueront des bombes sur la Corée du Nord»
Tags:
Maria Zakharova, Corée du Nord, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook