Ecoutez Radio Sputnik
    Sanctions

    Pékin suspend les importations nord-coréennes de fer, minerais et fruits de mer

    CC BY 2.0 / Kenny Louie / Don't walk
    International
    URL courte
    191254118

    Dans le cadre des nouvelles sanctions de l'Onu, la Chine a annoncé lundi la suspension complète de ses importations de fer, de plomb, de minerais et de produits de la mer en provenance de Corée du Nord.

    Le ministère chinois du Commerce a annoncé dans un communiqué que le pays suspendait ses importations de diverses marchandises en provenance de Corée du Nord dès le 15 août.

    «À partir du 15 août, toutes les importations de charbon, fer, minerai de fer, plomb, minerai de plomb et de produits de la mer en provenance de Corée du Nord seront interdites», a déclaré le ministère du Commerce dans un communiqué.

    Le ministère note aussi que les produits qui, au moment de l'entrée en vigueur de la décision, sont arrivés aux postes de contrôle chinois peuvent être importés dans le pays sous les mêmes conditions.

    Le 5 août, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution durcissant les sanctions à l'encontre de Pyongyang. L'initiative a été soutenue par les 15 États y siégeant, dont la Russie et la Chine.

    Le document introduit notamment une interdiction sur les exportations nord-coréennes de toute une série de minéraux et d'aliments, dont le charbon, le fer, le plomb et les fruits de mer, ce qui permettra de réduire de un milliard de dollars les recettes de Pyongyang qui atteignent actuellement près de trois milliards de dollars. Le texte de la résolution contient d'autres restrictions, y compris des mesures à l'encontre de personnes morales et physiques liées aux programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

    La résolution de l'Onu doit être mise en œuvre par les pays participants au cours des 30 jours depuis l'adoption.

    Toutefois, parallèlement à l'adoption de sanctions, Pékin prône un règlement du conflit par le biais de dialogue.

    Les sanctions font suite aux tests de missiles effectués par Pyongyang. La Corée du Nord a déclaré mardi qu'elle pouvait tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions contre Pyongyang.

    Lire aussi:

    Selon Pékin, les sanctions US unilatérales ne résoudront pas le problème nord-coréen
    Et si la Corée du Sud devait protéger les USA des missiles de Pyongyang?
    Pyongyang est-il obsédé par ses missiles? Il se met à les «implanter» partout!
    Pékin appelle Trump à éviter l’escalade verbale avec Pyongyang
    Sanctions de l’Onu contre Pyongyang: un signal à tous les adeptes des solutions militaires
    Tags:
    importations, sanctions, ONU, Corée du Nord, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik