International
URL courte
508
S'abonner

Washington n’est pas disposé à se retirer de l‘Afghanistan dans un avenir proche, car il a des intérêts stratégiques dans la région et il y a déjà beaucoup investi, selon un expert afghan.

Le ministère russe des Affaires étrangères a appelé Washington à retirer ses troupes de l‘Afghanistan. Mais les États-Unis y sont-ils prêts? Le politologue afghan Akhtar Shakh Hamdard estime que les troupes américaines ne quitteront pas ce pays asiatique dans un proche avenir.

Les États-Unis «ont des projets à long terme en Afghanistan et y ont déjà construit des bases militaires. L'Amérique a beaucoup investi dans cette région, où se situent ses adversaires (la Russie et la Chine), qui peuvent porter un sensible préjudice aux États-Unis via l'Afghanistan», a-t-il indiqué à Sputnik.

En outre, le chemin le plus court entre les États-Unis et l'Iran, qui possède d'importantes réserves de pétrole et de gaz, passe par l'Afghanistan, ce qui revêt aussi une importance stratégique pour Washington, rappelle l'expert.

Voilà pourquoi les États-Unis ne sont pas prêts de quitter l'Afghanistan dans un avenir proche, d'autant que leur présence dans le pays est absolument légitime, Washington ayant signé un accord avec le gouvernement en place, ajoute-t-il.

Lire aussi:

Sénateur russe: les USA se trouvent «au bout du rouleau»
Les États-Unis prêts à revenir en Afghanistan?
Washington prêt à adopter une nouvelle stratégie pour ses troupes en Afghanistan
USA en Afghanistan: ne s’agit-il pas d’un pillage pur et simple de ressources minières?
Trump appelle à limoger le commandant des forces US en Afghanistan
Tags:
Akhtar Shakh Hamdard, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook