International
URL courte
6132
S'abonner

La Flandre s’engage dans la lutte contre la propagande terroriste et l’arme qu’elle envisage d’utiliser contre les extrémistes n’est autre que l’humour.

Le parlement du comté de Flandre, en Belgique, a débloqué 500.000 euros pour créer des capsules satiriques dont l’objectif est de lutter avec humour contre la propagande de Daech, informe le site RTBF

L’initiative, qui s’inscrit dans le plan global du gouvernement flamand contre la radicalisation violente, prévoit la création de dix projets dont chacun sera

financé à hauteur de 50.000 euros.

Comme l’indique le site, le but est de «toucher directement les jeunes selon leurs propres codes et leur propre langage». 

L’idée d’opposer à la propagande de Daech une bonne dose d’humour n’est pas nouvelle. Un projet analogue a déjà vu le jour au Royaume-Uni, où le sketch satirique intitulé Real Housewives of Isis (Les véritables femmes au foyer de Daech) a été récemment diffusé sur la chaîne BBC. 

Lire aussi:

Une tribu syrienne rejoint l'armée gouvernementale dans sa lutte contre Daech
Des Irakiens honorent la mémoire de leurs concitoyens morts dans la lutte contre Daech
La lutte contre Daech attire des centaines de jeunes dans l'armée syrienne
Général égyptien sur les raids en Libye: la lutte contre Daech exige des actions décisives
Soldates kurdes engagées contre Daech: «J'ignore combien j'en ai tué. Mais beaucoup»
Tags:
humour, lutte antiterroriste, jeunesse, propagande, Etat islamique, Flandre, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook