International
URL courte
9272
S'abonner

Le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a critiqué la politique actuelle de Washington, déclarant que le monde entier est choqué par son caractère imprévisible. Selon lui, une telle imprudence risque de se terminer en conflit militaire.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a critiqué le président américain et sa «rhétorique militaire incompréhensible» et a mis en garde contre le caractère imprévisible de la politique américaine.

«Le président américain suit une rhétorique militaire incompréhensible. […] C’est dangereux, car une telle escalade commence par des mots et se termine par une intervention militaire», a déclaré M.Gabriel au journal allemand Kölner Stadt-Anzeiger, commentant les tensions actuelles entre les États-Unis et la Corée du Nord.

De plus, le chef de la diplomatie allemande a déclaré que «le monde entier est choqué de constater à quel point la politique américaine est devenu imprévisible».

Le Président Donald Trump a promis mardi dernier «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Il s'est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

La Corée du Nord n'a pas tardé à réagir, menaçant de tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions. Donald Trump a alors appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu'aucune nation n'a jamais eus».

Les menaces de Pyongyang ont inquiété les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d'atteindre Guam.

Lire aussi:

Les USA «chargés et prêts à tirer» au cas où la Corée du Nord «agirait imprudemment»
Un Nord-Coréen nage en pleine nuit jusqu’en Corée du Sud
Corée du Nord: Washington demanderait à Londres de collecter des renseignements
«Des avions furtifs largueront des bombes sur la Corée du Nord»
Les USA et la Corée du Nord auraient eu des contacts secrets
Tags:
guerre, menace nord-coréenne, Donald Trump, Sigmar Gabriel, Péninsule de Corée, États-Unis, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik