International
URL courte
11423
S'abonner

Le réalisateur Oliver Stone a vivement dénoncé les médias américains pour leurs positions préconçues à l’égard de la Russie.

Lors du Festival du film de Sarajevo, la presse américaine, à savoir le Washington Post, le New York Times et le Wall Street Journal, ont essuyé de fortes critiques de la part du réalisateur Oliver Stone qui dénonce leurs préjugés vis-à-vis Moscou, relate Variety.

À titre d'exemple, il a évoqué la situation en Ukraine.

«Après le déroulement des événements en Ukraine que l'on connaît, j'ai vu les informations présentées seulement d'un point de vue. Les États-Unis ont reconnu le coup d'État en quelques heures. La couverture de la situation en général était antirusse dès le début», a souligné M.Stone.

En outre, le célèbre réalisateur a rappelé les liens entre les grands médias américains et l'Agence centrale du renseignement.

Oliver Stone est l'auteur du documentaire The Putin Interviews, qui a été diffusé du 12 au 15 juin par la chaîne câblée américaine Showtime. Le film a été réalisé sur deux ans et se compose d'une douzaine d'entretiens accordés par le chef d'État russe à M. Stone.

Lire aussi:

Pour Oliver Stone, les sanctions US rappellent le début de la 1ère Guerre mondiale
Le fils d’Oliver Stone sur son travail à RT: personne ne me prive de mon droit de raconter
Oliver Stone doute que le Kremlin truque ses vidéos sur la Syrie
Non, le fils d’Oliver Stone qui travaille à RT n’est pas un «agent russe»
Oliver Stone: la presse US a organisé une «semaine de la haine» contre Poutine
Tags:
médias mainstream, Oliver Stone, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook