International
URL courte
Tir de missile nord-coréen du 28 juillet 2017 (21)
8170
S'abonner

D’après les services de sécurité américains, la Corée du Nord serait en mesure d’assembler elle-même des moteurs de missiles sans recourir à des fournisseurs étrangers.

La Corée du Nord pourrait assembler elle-même des engins de missiles et pourrait ne pas dépendre de fournisseurs étrangers, relate Reuters, citant des responsables au sein des services de renseignement américain.

«Nous disposons de renseignements qui permettent de supposer que la Corée du Nord ne dépend pas des importations de moteurs. Au contraire, nous croyons qu'ils ont la possibilité d'en fabriquer eux-mêmes», soulignent les responsables.

Auparavant, le quotidien américain The New York Times a annoncé, se référant à des informations classifiées des services de reconnaissance des États-Unis et des chercheurs du centre analytique, que Pyongyang aurait pu se doter de moteurs fabriqués par l'usine ukrainienne «Ioujmach» pour ses missiles, les achetant au marché noir. Kiev a toutefois démenti ces allégations.

L'usine «Ioujmach» n'a pas exclu la possibilité que ses moteurs auraient pu être copiés pour être utilisés en Corée du Nord.

Dossier:
Tir de missile nord-coréen du 28 juillet 2017 (21)

Lire aussi:

Pékin prône le plan russo-chinois sur la Corée du Nord
Corée du Nord: le chef d’État-major des armées US préfère un scénario diplomatique
La Corée du Nord convoque ses ambassadeurs pour une réunion à Pyongyang
Le risque de guerre USA-Corée du Nord est élevé, selon Lavrov
Les métiers en Corée du Nord: portraits
Tags:
nucléaire, missiles air-sol, missiles à courte portée, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook