Ecoutez Radio Sputnik
    AfD

    Les eurosceptiques allemands arrivent 3èmes dans un sondage pré-législatives

    © AP Photo / Jens Meyer
    International
    URL courte
    Élections législatives en Allemagne (2017) (43)
    9164

    Un sondage récemment réalisé par l’INSA révèle que le parti eurosceptique de la droite conservatrice Alternative pour l’Allemagne (AfD) occupe la troisième place des préférences des électeurs avant les élections législatives de septembre 2017.

    Le 15 août, à un peu moins d'un mois et demi des prochaines élections législatives, l'INSA a sondé un panel de citoyens sur leurs intentions de vote. Les résultats, publiés par Bild, indiquent que le parti eurosceptique de la droite conservatrice Alternative pour l'Allemagne (AfD) se classe troisième avec 10%.

    Ainsi, la tendance du renforcement de la cote de popularité de l'AfD auprès des électeurs allemands se maintient. Le bloc conservateur de la chancelière fédérale allemande Angela Merkel, dont l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et son alliée bavaroise, l'Union chrétienne-sociale (CSU), font partie, arrive en tête du sondage, avec le soutien exprimé par 37% des personnes interrogées.

    Le Parti social-démocrate (SPD) occupe la deuxième place avec le soutien de 25% des personnes interrogées.

    Les élections législatives se tiendront en Allemagne le 24 septembre prochain. Les partis doivent obtenir 5% des suffrages ou des sièges dans trois circonscriptions pour être représentés au Bundestag.

    Dossier:
    Élections législatives en Allemagne (2017) (43)

    Lire aussi:

    Allemagne: la CDU au plus bas depuis 2011, selon un sondage
    Quelle est la place de l’islam en Allemagne? La nouvelle coalition partagée
    L’union CDU/CSU de Merkel perd en popularité à trois jours des législatives
    Tags:
    parlement, élections législatives, opinion publique, sondage, Alternative pour l'Allemagne (AfD, parti populiste allemand), Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik