Ecoutez Radio Sputnik
    Des manoeuvres conjointes entre Washington et Séoul

    Séoul bientôt doté de ses propres ogives nucléaires de plus de 500 kg?

    © AP Photo/ South Korea Defense Ministry
    International
    URL courte
    143482515

    Il n’est pas exclu que Séoul puisse à l’avenir élaborer ses propres missiles balistiques sans restrictions quant au poids de leur ogive nucléaire, contrairement aux accords en vigueur entre la Corée du Sud et les États-Unis.

    Les États-Unis et la Corée du Sud se penchent sur une révision éventuelle des accords bilatéraux en matière de missiles balistiques en vue de contrer les menaces provenant de la Corée du Nord, relate l'agence Bloomberg, se référant aux médias sud-coréens.

    Les parties concernés examinent notamment la possibilité d'autoriser à la Corée du Sud d'assembler des missiles sans restrictions quant au poids de leur ogive, indique le journal Chosun Ilbo, citant le numéro un des Forces armées sud-coréennes, Lee Sun-jin.

    Conformément aux accords en vigueur, la Corée du Sud peut mettre au point elle-même des missiles dont la portée ne dépasse pas 800 km et dont le poids est inférieur à 500 kg, rappelle l'agence.

    Pour rappel, Donald Trump s'est engagé à privilégier les négociations et à solliciter l'aval de la Corée du Sud avant de prendre la moindre décision au sujet de la Corée du Nord.

    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a de son côté décidé d'observer l'attitude des États-Unis avant de mettre éventuellement à exécution un projet de tirs de quatre missiles près de l'île de Guam, territoire américain du Pacifique, a indiqué mardi l'agence officielle nord-coréenne (KCNA).

    Les Nations unies, qui ont pris une série de sanctions ces dernières années contre Pyongyang, réclament l'arrêt de ses programmes d'armement nucléaire et balistique, considérés comme mettant à mal la stabilité mondiale. La Corée du Nord ignore les injonctions internationales et justifie le développement de son armée en accusant les États-Unis de la menacer.

    Lire aussi:

    Les USA et la Corée du Sud poursuivront leurs exercices malgré la montée de tension
    Négociations secrètes entre les USA et la Corée du Nord
    Corée du Nord: Trump salue la décision "sage" de Kim Jong-Un sur Guam
    Evidemment, la Corée du Nord s’inspire des moteurs ukrainiens pour ses missiles…
    Du Dniepr à Pyongyang: et si Kiev avait livré des moteurs de missiles à la Corée du Nord?
    Tags:
    États-Unis, ogives nucléaires, nucléaire, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik