International
URL courte
28363
S'abonner

La Russie posséderait un immense potentiel pour devenir une nation de premier plan, et les Russes pourraient bel et bien changer le monde. Du moins, c’est ce qu’estime le 14e dalaï-lama.

«La Russie est une grande nation. Du point de vue géographique, la Russie constitue un pont entre l'Occident et l'Orient. En outre, [il faut considérer] son potentiel de ressources naturelles», a déclaré le dalaï-lama Tenzin Gyatso devant les participants du Synergy Global Forum.

À l'en croire, les Russes pourraient apporter une contribution importante à l'évolution du monde, notamment à celle de l'Europe.

«Géographiquement, la Russie possède un énorme potentiel. De nouvelles idées, le respect de l'autre. Sentir la joie d'être humain. Je trouve que la Russie serait en mesure de répartir rationnellement ses possibilités. Comme nation, la Russie a le potentiel de devenir un leader à l'échelle mondiale», a-t-il conclu.

Le 14e dalaï-lama Tenzin Gyatso, considéré comme le chef spirituel des bouddhistes du monde entier, s'est enfui du Tibet suite à l'échec d'un soulèvement contre les autorités chinoises en 1959. Il vit avec ses adeptes dans la ville indienne de Dharamsala, où le «gouvernement tibétain en exil» opère. En mars 2011, le Dalaï-lama a renoncé à tout rôle politique, ce qui n'a pas calmé les tensions avec la Chine.

Lire aussi:

Le rêve doré du dalaï-lama
L'état-major de l'Otan à Moscou: le rêve doré du dalaï-lama
Un lama mal élevé n’attend pas d’être nourri et attaque un garçon
Il voulait appâter un lama, mal lui en a pris!
USA: des Chinois ne veulent pas du Dalaï-lama à leur remise de diplômes
Tags:
Russie, Tibet, Tenzin Gyatso (14e dalaï-lama), dalaï-lama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook