Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine

    La Russie condamne l’attaque de Barcelone, «ce crime cruel et cynique contre des civils»

    © Sputnik. Mikhail Klimentyev
    International
    URL courte
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
    41195201

    Vladimir Poutine a adressé ses condoléances au roi d’Espagne après les événements de Barcelone qui ont emporté ce jeudi au moins 13 vies. Il a vivement condamné cet attentat.

    Après l'attaque terroriste de Barcelone qui a fait jeudi au moins 13 morts, le Président russe a adressé ses condoléances au roi d'Espagne Philippe VI:

    «Nous condamnons résolument ce crime cruel et cynique commis contre des civils. Ce qui vient de se passer confirme une fois encore la nécessité que la communauté internationale à de s'unir et de concentrer réellement ses efforts pour lutter sans compromis contre les forces terroristes », indique le télégramme du Président russe.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a également condamné l'attentat.

    Sur son compte Twitter, le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé ses condoléances au peuple espagnol après l'attaque de Barcelone qui a fait ce jeudi au moins 13 morts, selon le dernier bilan.

    «Nous condamnons résolument l'attentat de Barcelone. Nous en sommes certains, rien ne justifie cette manifestation du mal. Nous exprimons nos condoléances au peuple espagnol. Nous partageons votre deuil», indique le message officiel sur la page Twitter de la diplomatie russe.

    Auparavant, le chef de la commission des affaires étrangères de la Douma, Léonid Sloutski, avait déclaré que la Russie accorderait tout le soutien nécessaire à l'enquête sur l'attaque de Barcelone si l'Espagne lui en faisait la demande.

    Plus tôt dans la journée de jeudi, une fourgonnette blanche a foncé sur la foule dans une rue piétonne de Barcelone, près de la place de Catalogne. L'attaque est déjà qualifiée par la police d'attentat terroriste. Selon le gouvernement catalan, l'attaque a fait 13 morts et au moins 50 blessés.
    Le conducteur a abandonné son véhicule immédiatement après l'attaque et a pris la fuite, peut-être à pied ou à bord d'une autre camionnette dans laquelle se trouverait un second suspect. Selon le journal El Pais, l'identité du conducteur de la fourgonnette a été établie par la police.

    Dossier:
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

    Lire aussi:

    Bilan révisé de l'attaque à la voiture-bélier à Barcelone: au moins 13 morts
    «Le terrorisme ne nous divisera pas»: la communauté internationale solidaire de l’Espagne
    Un véhicule fonce sur trois agents de police à Barcelone
    Tags:
    attaque, attentat, Léonide Sloutski, Barcelone, Espagne, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik