Ecoutez Radio Sputnik
    Le logo du Département d'Etat américain

    Washington inscrit sur sa liste noire un membre de Daech impliqué dans l’attaque de Paris

    © AP Photo / Alex Brandon
    International
    URL courte
    302

    Le département d’État américain a élargi sa liste de personnes frappées par les sanctions à deux responsables de Daech. L’un d’entre eux est un des terroristes impliqués dans l’organisation des attaques en France et en Belgique de 2015 et 2016.

    Les États-Unis ont ajouté jeudi sur leur liste noire deux chefs du groupe terroriste Daech — Ahmad Alkhalid et Abu Yahya al-Iraqi — dont l'un est impliqué dans l'organisation des attentats à Paris et à Bruxelles, a annoncé jeudi le département d'État américain.

    Terroristes de Daech
    © AP Photo / Raqqa Media Center of the Islamic State group

    «Ahmad Alkhalid est un spécialiste des explosifs de Daech responsable de la mort de nombreux civils en Europe […]. Il est le chef de la cellule terroriste qui a perpétré les attaques à l'explosif à Paris en novembre 2015 et à Bruxelles en mars 2016», a indiqué le département d'État.

    Alkhalid se trouvait en Europe pour préparer les attentats de Paris et en Syrie pour organiser les attaques en Belgique. Il fait déjà l'objet d'un mandat de recherche international lancé par les organes judiciaires européens.

    Selon les États-Unis, Abu Yahya al-Iraqi jouerait «un rôle clé» dans les mesures de sécurité prises par les terroristes pour protéger le dirigeant de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi. Il s'occupe également de l'utilisation de «boucliers vivants» sur les territoires occupés par Daech.

    Lire aussi:

    Un incident entre un avion américain et un Su-30 vénézuélien au-dessus des Caraïbes – vidéos
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Tags:
    liste noire, Département d'Etat des Etats-Unis, Etat islamique, Abu Yahya al-Iraqi, Ahmad Alkhalid, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik