International
URL courte
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
7011
S'abonner

A la suite de l'attaque meurtrière de Barcelone, le journaliste Web de la chaîne RT, Daniel Chalyan, présent dans la ville au moment de l'attaque, a raconté à Sputnik ce qui se passait près de la zone de l'incident.

Un sentiment de panique régnait dans la zone autour de la rue piétonne La Rambla, au centre de Barcelone, quand le drame ne faisait que commencer, a appris Sputnik de Daniel Chalyan, journaliste Web de la chaîne RT qui se trouvait à proximité au moment de l'incident.

«J'étais juste à la Boqueria (un marché situé sur une rue adjacente à La Rambla, ndlr) lorsque j'ai vu des gens courir dans toutes les directions pour atteindre de petites rues, pour se retrouver quelque part plus loin de La Rambla», a-t-il indiqué.

Il a couru lui aussi, a tourné plusieurs fois pour se cacher finalement dans un magasin typographique à Carrer d'Elisabets.

«Des témoins passant devant moi disaient d'abord qu'il y avait une bombe, puis évoquaient une fusillade. J'ai du me cacher pendant environ deux heures dans le magasin jusqu'à ce que la police ait permis à ses propriétaires de rouvrir les portes, et on nous a demandé de partir», a précisé Daniel.

Dans le magasin, il a été avec deux femmes-propriétaires et cinq autres personnes.

«Les rubans de police sont partout maintenant, surtout dans les rues adjacentes à La Rambla. Tout le monde doit contourner la zone», a-t-il résumé.

Jeudi après-midi, une fourgonnette a percuté la foule dans une rue piétonne de Barcelone, près de la place de Catalogne. L'attaque, que la police n'a pas tardé à qualifier d'attentat terroriste, a fait au moins 13 morts et des dizaines de blessés, selon le dernier bilan.

Les assaillants, qui aurait été au nombre de trois, ont immédiatement pris la fuite. D'après le président la Généralité de la Catalogne Carles Puigdemont, deux auteurs présumés de cette attaque ont été arrêtés. Le conducteur est toujours en fuite, d'après la police.

Dossier:
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

Lire aussi:

Des chats postés sur Twitter avec le #Barcelone pour atténuer la douleur de la ville
Attaque de Barcelone: «nous avons pris soin des personnes réfugiées dans l’église»
Daech revendique l'attentat de Barcelone
La Russie condamne l’attaque de Barcelone, «ce crime cruel et cynique contre des civils»
Attaque de Barcelone: à l’annonce du drame, les taxis ont coupé leurs compteurs
Tags:
témoins, panique, blessés, victimes, attentat, Catalogne, Barcelone, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook