International
URL courte
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
714
S'abonner

Les assaillants présumés tués à Cambrils portaient de fausses ceintures d'explosifs, selon le chef du gouvernement catalan.

Le chef du gouvernement catalan Carles Puigdemont a dévoilé de nouveaux détails concernant les ceintures d'explosifs que les terroristes présumés portaient lors de l'attaque de Cambrils, survenue pendant la nuit de jeudi à vendredi.

Carles Puigdemont a déclaré à la radio catalane RAC1 que les experts avaient déterminé qu'il s'agissait de fausses ceintures explosives.

Six civils et un policier ont été blessés tôt vendredi matin quand une voiture a foncé dans la foule dans la station balnéaire de Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, avant d'être arrêtée par les tirs de la police, ont indiqué les autorités.

Les assaillants se trouvaient à bord d'une voiture qui a percuté six civils et un policier, tous blessés. La police a abattu les assaillants et a ensuite procédé à des explosions contrôlées.

La police a établi un lien entre les faits survenus à Cambrils et l'attaque à la fourgonnette commise jeudi après-midi sur les Ramblas, l'une des avenues les plus touristiques de Barcelone.

Dossier:
Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

Lire aussi:

Ce que l'on sait des deux attaques de Barcelone et de Cambrils
Barcelone: «Ils disaient d'abord qu'il y avait une bombe, puis évoquaient une fusillade»
Barcelone: un homme qui a renversé des policiers retrouvé poignardé
Des chats postés sur Twitter avec le #Barcelone pour atténuer la douleur de la ville
Attaque de Barcelone: «nous avons pris soin des personnes réfugiées dans l’église»
Daech revendique l'attentat de Barcelone
Tags:
attaque, ceinture d'explosifs, Cambrils, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook