Ecoutez Radio Sputnik
    L'ambassade d'Espagne à Moscou

    Attaques en Espagne: l’ambassade espagnole remercie la Russie pour son soutien

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    4191

    L’ambassadeur d’Espagne à Moscou, Ignacio Ybañez, a remercié le peuple et le gouvernement russes pour leur solidarité et leur soutien suite aux attaques meurtrières qui ont frappé Barcelone et Cambrils dans la nuit de jeudi à vendredi.

    L'ambassade espagnole à Moscou a exprimé sa vive reconnaissance au peuple et au gouvernement russe pour leur soutien et leur mobilisation face aux attentats qui ont frappé l'Espagne.

    «J'exprime ma profonde gratitude au gouvernement russe pour sa solidarité avec l'Espagne, ainsi qu'au peuple russe. […] Vladimir Poutine a envoyé un télégramme au roi d'Espagne dans lequel il présentait ses condoléances à l'égard de notre pays. En outre, nous avons reçu des paroles de soutien de la part du ministère russe des Affaires étrangères», a déclaré l'ambassadeur d'Espagne en Russie.

    L'ambassade d'Espagne à Moscou
    © Sputnik .
    L'ambassade d'Espagne à Moscou

    Il a tenu à rappeler que le terrorisme constituait une «menace globale» et qu'on ne trouverait de solutions que grâce à des efforts conjoints.

    «Malheureusement, il ne s'agit pas du premier attentat terroriste à l'échelle de notre pays. Cependant, comme le montre la pratique, on peut lutter avec succès contre le terrorisme. Ainsi, nous comptons sur la coopération avec la communauté internationale toute entière, y compris avec la Russie», a souligné l'ambassadeur.

    Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d'intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant 14 morts et une centaine de blessés.

    Le groupe djihadiste Daech a revendiqué jeudi soir l'attentat de Barcelone, qui constituait une «réponse aux appels à cibler les États de la coalition» internationale antidjihadiste opérant en Syrie et en Irak, selon l'organisation.

    L'attaque de Cambrils n'avait pas été revendiquée vendredi matin, mais la police établit un lien avec l'attentat de Barcelone.
    Il s'agit du premier attentat revendiqué par Daech en Espagne, mais le pays avait été touché en mars 2004 par le pire attentat islamiste en Europe. Des bombes avaient explosé dans des trains à Madrid faisant 191 morts, une attaque revendiquée par un groupe de la mouvance al-Qaïda.

    Lire aussi:

    Barcelone: Rajoy veut une riposte internationale face au «terrorisme djihadiste»
    La CIA aurait prédit un attentat à Barcelone deux mois à l’avance
    Attentats de Barcelone: Driss Oukabir a bien été interpellé
    Barcelone: un homme qui a renversé des policiers retrouvé poignardé
    Attaque de Barcelone: «nous avons pris soin des personnes réfugiées dans l’église»
    Tags:
    solidarité, terrorisme, Catalogne, Espagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik