International
URL courte
5912
S'abonner

L'éminence grise du Président US Donald Trump a quitté ses fonctions sur décision du chef de l’État. Le départ de Steve Bannon était pressenti depuis quelques jours.

Le Président américain Donald Trump a limogé vendredi son conseiller pour les questions stratégiques Steve Bannon.

«Le chef de cabinet de la Maison-Blanche, John Kelly, et Steve Bannon se sont mis d’accord sur le fait qu’aujourd’hui était la dernière journée de travail de M.Bannon. Nous lui sommes reconnaissants pour son travail et lui souhaitons tout le meilleur», a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, dans un communiqué.

Plusieurs médias dont Politico, l’agence Reuters et le journal New York Times avaient antérieurement évoqué la possibilité de départ de M.Bannon.

Steve Bannon, 63 ans, s’est attiré les critiques pour ses liens avec des membres de l’extrême droite, surtout suite aux affrontements qui ont opposé militants d'extrême droite et antifascistes la semaine dernière à Charlottesville.

Le site d’information Axios a récemment annoncé que le Président Trump soupçonnait son conseiller d’être à l’origine de fuites concernant la Maison-Blanche.

Lire aussi:

Trump limoge Anthony Scaramucci de son poste de directeur de la communication
Démission du conseiller de Trump: Flynn dévoile sa conversation avec l'ambassadeur russe
Immigration: Trump limoge la ministre de la Justice par intérim
L’unique conseillère voilée de la Maison Blanche quitte son poste
Kremlin: la démission du conseiller de Trump ne regarde que les USA
Tags:
démission, Sarah Huckabee Sanders, Donald Trump, Steve Bannon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook