Ecoutez Radio Sputnik
    Bouthaina Shaaban

    Conseillère d’Assad: la guerre en Syrie a changé l’équilibre des forces

    © REUTERS / Khaled al-Hariri
    International
    URL courte
    46866
    S'abonner

    Les récentes victoires de l’armée syrienne et de leurs alliés sur les terroristes en Syrie permettent d’espérer une fin proche de la guerre en Syrie qui a fait perdre leur prestige aux pays occidentaux, d’après la conseillère du Président syrien, Bouthaina Shaaban.

    La guerre en Syrie, qui touche à sa fin, a changé l’équilibre des forces dans le monde, a déclaré vendredi à Sputnik Bouthaina Shaaban, conseillère du Président syrien Bachar el-Assad.

    «Il est évident que les pays de l’Occident ont perdu leur influence. Dans le même temps, la Russie, la Chine et l’Iran ont augmenté leur poids sur la scène internationale», a indiqué Mme Shaaban.

    Selon elle, la libération d’Alep par l’armée syrienne et ses alliés a montré que la fin de la guerre en Syrie était proche. Les résultats politiques de la guerre se feront sentir ces deux prochains mois. D’après la conseillère, la communauté internationale rétablira ses relations avec la Syrie quand les pays étrangers auront compris que la Syrie a survécu.

    «Nous sommes prêts à rétablir la coopération, malgré la douleur que ces pays nous ont apportée. Nous comprenons que nos peuples ont un destin commun», a conclu Mme Shaaban.

    La ville d'Alep, traditionnellement considérée comme la capitale économique du pays avant la guerre civile, a été complètement libérée en décembre 2016 par l'armée gouvernementale syrienne avec l'appui de la Russie.

    Lire aussi:

    La guerre a déjà coûté 200 mds EUR à la Syrie
    Les Casques blancs, moyen de l’Otan pour continuer la guerre en Syrie
    Le rallye revient en Syrie après des années de guerre (vidéo)
    Investissements: la Chine se prépare à la fin de la guerre en Syrie
    La guerre civile en Syrie de facto arrêtée
    Tags:
    équilibre des forces, Bouthaina Shaaban, Occident, Iran, Chine, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik