Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Les Turcs allemands doivent voter contre l’«ennemie» CDU, selon Erdogan

    © AFP 2017 Turkish Presidential Press Office
    International
    URL courte
    Élections législatives en Allemagne (11)
    2873153

    Le Président turc Recep Tayyip Erdogan s’est adressé à ses compatriotes habitant en Allemagne les appelant à ne pas soutenir l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel et ses alliés aux prochaines élections législatives.

    Les élections législatives qui se tiendront en Allemagne le 24 septembre prochain ont été récemment évoquées par le Président turc Recep Tayyip Erdogan, signale le journal Hürriyet. Selon l'homme politique, les Turcs allemands devraient voter contre l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel et ses alliés.

    Le dirigeant turc estime que les partis au pouvoir en Allemagne ne respectent pas son pays. Il a nommément cité l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le Parti social-démocrate (SPD) et les Verts.

    «J'appelle tous mes compatriotes en Allemagne à ne jamais soutenir ces partis. Ne soutenez par la CDU, le SPD et les Verts. Ils sont tous des ennemis de la Turquie», a déclaré Recep Tayyip Erdogan à Istanbul.

    Le Président a appelé les Turcs allemands à soutenir les partis qui, selon lui, ne sont pas hostiles envers la Turquie. Selon Recep Tayyip Erdogan, «donner une leçon» aux «ennemis de la Turquie» est «une action d'honneur» pour tous les Turcs d'Allemagne.

    L'Allemagne et la Turquie traversent actuellement une période compliquée. Les désaccords entre les deux pays se multiplient après le putsch avorté du 15 juillet 2016 en Turquie.

    Dossier:
    Élections législatives en Allemagne (11)

    Lire aussi:

    Législatives allemandes: Erdogan réagit rudement aux propos de Berlin
    L’Allemagne accuse Erdogan d’ingérence après l’appel à voter contre le parti de Merkel
    Vienne met en garde la Turquie: aucune ingérence ne sera tolérée
    Tags:
    élections législatives, Angela Merkel, Recep Tayyip Erdogan, Allemagne, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik