International
URL courte
Élections législatives en Allemagne (2017) (43)
16149
S'abonner

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a qualifié d’«ingérence rude dans la campagne électorale» l’appel du Président turc Recep Tayyip Erdogan aux Turcs allemands à ne pas soutenir l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel durant les prochaines élections législatives.

L'appel du Président turc Recep Tayyip Erdogan aux Turcs allemands à voter contre l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel aux élections législatives du 24 septembre prochain a été qualifié d'«ingérence rude dans la campagne électorale» par le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel.

Selon le chef de la diplomatie allemande, ainsi, Recep Tayyip Erdogan veut monter les Allemands les uns contre les autres.

«C'est une ingérence unique en son genre dans la souveraineté de notre pays. J'appelle tous les gens en Allemagne à fermement résister à cette tentative de provocation», a signalé Sigmar Gabriel cité dans un communiqué du ministère allemand des Affaires étrangères.

Le journal Hürriyet avait indiqué que Recep Tayyip Erdogan avait appelé les Turcs allemands à ne jamais soutenir l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merkel et ses alliés.

Dossier:
Élections législatives en Allemagne (2017) (43)

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Tags:
souveraineté, élections législatives, Recep Tayyip Erdogan, Sigmar Gabriel, Angela Merkel, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik