Ecoutez Radio Sputnik
    police espagnole

    Des détails de l’attentat à Barcelone dévoilés par la police

    © REUTERS / Susana Vera
    International
    URL courte
    160

    L’attaque à Barcelone du 17 août a été réalisée par un seul terroriste. En outre, les agents des forces de l’ordre espagnoles annoncent avoir retrouvé au moins 120 bonbonnes de gaz destinées à perpétrer «un ou plusieurs attentats» à Barcelone.

    La police espagnole a livré de nouvelles informations sur la tragédie qui a frappé Barcelone jeudi 17 août.

    Selon les agents des forces de l'ordre, une seule personne était à bord de la fourgonnette qui a percuté les passants sur l'avenue de La Rambla.

    «Nous supposons qu'une seule personne a commis ce crime», a déclaré le chef de la police de Catalogne, Josep Lluis Trapero.

    Il a confirmé que quatre terroristes avaient été arrêtés, cinq était morts tandis que trois extrémistes avaient été identifiés.L'explosion à Alcanar a probablement fait deux victimes, le troisième terroriste s'est enfuie, d'après la police.

    Qui plus est, la cellule terroriste projetait de commettre d'autres attentats sur le sol espagnol, a indiqué M.Trapero. Il a ajouté que 120 bonbonnes de butane avaient été retrouvées dans une maison à Alcanar.

    Une fourgonnette a percuté la foule jeudi près de l'avenue piétonne La Rambla, dans le quartier touristique de Barcelone. Daech a revendiqué cette attaque. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard. Selon un dernier bilan, les attaques en Catalogne ont fait 14 morts et 130 blessés.

    Lire aussi:

    Barcelone: des musulmans manifestent leur solidarité
    La Sagrada Familia aurait été la cible principale des auteurs des attaques de Barcelone
    Du gaz «mère de Satan» retrouvé chez les terroristes de Barcelone
    Alexandre del Valle sur Barcelone: «Allumer des bougies, cela fait rire nos ennemis»
    L'homme qui a fauché des policiers possiblement tué par l'assaillant de Barcelone
    Tags:
    victimes, Barcelone, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik