Ecoutez Radio Sputnik
    Maison-Blanche

    Steve Bannon constate d'«importantes divergences» à la Maison-Blanche

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    10250

    Selon Steve Bannon, limogé récemment du poste de conseiller stratégique de la Maison-Blanche, l'administration américaine en place fait face à de sérieuses divergences internes.

    Dans un entretien accordé au journal Washington Post, l'ancien conseiller du Président américain Steve Bannon a fait état d'importantes divergences au sein de l'actuelle administration.

    «Il n'y a pas eu dans l'histoire d'administration qui était confrontée à des divergences plus importantes quant à la politique à suivre», a déclaré M.Bannon cité par le Washington Post.

    Selon lui, l'équipe de Donald Trump est déçue par la politique menée par le Congrès dont les membres républicains sont attachés plutôt aux priorités traditionnelles de leur parti qu'aux objectifs du chef d'État.

    La Maison-Blanche a annoncé vendredi le départ de Steve Bannon, qui était conseiller stratégique. Après l'annonce de son départ, M.Bannon, 63 ans, a déclaré à Bloomberg News: «Je quitte la Maison-Blanche et je pars au combat pour Trump et contre ses opposants — au Capitole, dans les médias et dans le monde des affaires».

    Donald Trump a pour sa part estimé sur son compte Twitter que Steve Bannon «serait une nouvelle voix solide et intelligente à Breitbart News», plateforme d'information privilégiée de la droite alternative américaine qu'il avait dirigée avant de rejoindre la campagne du candidat républicain en août 2016.

    Lire aussi:

    Conseiller de Trump: le FBI a de nouvelles informations sur le scandale d’Hillary Clinton
    Charlottesville: Trump au milieu d’un conflit racial?
    Quelles pertes financières subirait Twitter à cause de Trump?
    Le conseiller spécial de Trump pour l’économie quitte son poste
    Trump espère que les USA «guériront» après les protestations
    Tags:
    divergences, démission, Donald Trump, Steve Bannon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik