Ecoutez Radio Sputnik
    Qatar Airways

    Une vidéo ravive les tensions entre le Qatar et l’Arabie saoudite

    © AFP 2018 Kakim Jaafar
    International
    URL courte
    2113

    Le Qatar a porté plainte auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale contre la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya, qui a diffusé une vidéo montrant comment l’Arabie saoudite pourrait abattre un avion civil qatari ayant pénétré dans son espace aérien.

    Le ministère qatari des Transports a annoncé avoir saisi l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) suite à la diffusion par la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya d'une vidéo d'animation illustrant comment l'Arabie saoudite réagirait si un avion qatari violait son espace aérien.

    «La mission du Qatar auprès de l'OACI à Montréal a remis une lettre officielle au secrétaire général de l'organisation et aux représentants des pays membres de son conseil suite aux violations commises par les pays qui ont instauré un blocus (du Qatar) et tentent d'intimider les passagers par le biais de leurs chaînes de télévision satellitaires», a expliqué le ministère sur son site.

    Les autorités qataries ont signalé que montrer un tir de missile sur un avion civil qatari était «une violation flagrante des conventions et accords internationaux». Le Qatar a demandé à l'OACI de prendre «toutes les mesures nécessaires» pour rappeler aux membres leurs engagements en matière de sécurité.

    Al Arabiya a déclaré que la vidéo avait été mal comprise.

    Al Arabiya avait précédemment diffusé une vidéo d'animation évoquant deux ripostes possibles de la part de l'Arabie saoudite en cas de violation de son espace aérien par des avions qataris, civils compris. Ainsi, l'aviation saoudienne pourrait «abattre tout avion entrant dans son espace aérien considéré comme un objet ennemi».

    Début juin, l'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de financer les activités extrémistes à travers le monde. Par la suite, les pays du Golfe ont adressé à Doha une liste de conditions destinée à lui faire infléchir sa politique étrangère.

    Les quatre participants arabes au blocus avaient précédemment consenti, sous le patronage de l'OACI, à réserver à l'aviation qatarie neuf corridors aériens pour les situations d'urgence. La décision a été adoptée suite à la première plainte du Qatar déposée en juin.

    Lire aussi:

    Crise du Qatar: les responsables du blocus «en pleine désorganisation»
    Le Qatar a suffisamment de ressources pour supporter le blocus
    Qatar: la campagne des pays arabes contre Doha avait été planifiée
    Accusé de financer les extrémistes, le Qatar révise ses lois antiterroristes
    Le Quartet arabe réduit ses exigences envers le Qatar
    Tags:
    plainte, vidéo, Al-Arabiya, Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), Arabie Saoudite, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik