Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Alep

    «Nous allons chasser tous les occupants du sol syrien»

    © Sputnik. Mikhaïl Voskressenski
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (114)
    71581221

    Le commandant en chef du Bataillon syrien des forces révolutionnaires, qui vise à libérer le pays de «tous les occupants», a accordé un entretien à Sputnik.

    Le Bataillon des forces révolutionnaires, dont la création a été annoncée la semaine dernière dans la province syrienne d'Alep, se fixe comme objectif de déloger «tous les occupants» du territoire du pays, a annoncé à Sputnik le commandant en chef du Bataillon, Hussem Çapo.

    «Nous avons proclamé la création de la nouvelle force révolutionnaire qui combattra le terrorisme et l'occupation. Elle est composée notamment de jeunes Kurdes, Arabes et Turkmènes», a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

    Selon M.Çapo, le Bataillon agit sous les ordres des Forces démocratiques syriennes, mais ne reçoit aucune assistance de la part des États-Unis.

    «Les Américains ne nous fournissent ni armes ni formation. Nous entraînons nos combattants par nos propres moyens», a affirmé le commandant. Toujours d'après lui, les effectifs du Bataillon ne cessent de croître, ce qui en fait «une force sur laquelle compter».

    «Nous allons également œuvrer pour attirer des femmes combattantes dans nos rangs dans un avenir proche. Nous nous fixons comme priorité de chasser tous les occupants de notre territoire», a souligné M.Çapo.

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (114)

    Lire aussi:

    Mélenchon fustige l'intervention «irresponsable» US en Syrie
    Medvedev: toute intervention terrestre en Syrie sera de longue durée
    La Turquie accusée par les USA d’avoir mis en danger les militaires américains en Syrie
    La Turquie se prépare à une nouvelle opération en Syrie et en Irak
    «En Syrie, la Turquie s’est enlisée dans la tourbière d’al-Bab»
    Tags:
    crise syrienne, occupation, Hussem Çapo, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik