Ecoutez Radio Sputnik
    Cambrils

    La voiture bélier utilisée à Cambrils avait été repérée en France par la police

    © REUTERS / Stinger
    International
    URL courte
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
    603
    S'abonner

    La voiture bélier utilisée par les attaquants à Cambrils avait été flashée il y a une semaine en France et appartenait à l’un des terroristes, selon la police.

    La voiture utilisée dans l'attentat de Cambrils, en Espagne, avait été repérée la semaine précédant l'attaque en région parisienne, relatent les médias citant des sources policières.

    Le véhicule avait été flashé par un radar routier lors d'un excès de vitesse en région parisienne, dans le département de l'Essonne, précise-t-on.

    La voiture n'avait donc pas été volée ou louée et appartenait à l'un des terroristes du groupe qui a organisé l'attaque en Espagne. L'enquête cherche actuellement à établir les raisons pour lesquelles elle se trouvait en France.

    Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d'intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant au total 15 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils.

    Le groupe djihadiste Daech a revendiqué jeudi soir l'attentat de Barcelone tandis que l' 'attaque de Cambrils n'avait toujours pas été revendiquée vendredi matin, bien que la police ait établi un lien entre les deux attentats.

    Dossier:
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

    Lire aussi:

    Colis suspect à Barcelone: une évacuation de la rue la Rambla en cours
    L’auteur présumé de l’attentat de Barcelone pourrait être en France
    Catalogne: des inconnus attaquent une mosquée et le consulat du Maroc
    Drame à Barcelone: un Britannique essayait de sauver un enfant qui lui rappelait son fils
    Attaque à Barcelone: la mère du dernier auteur en fuite l’appelle à se rendre
    Tags:
    attentat, Cambrils, Espagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik