Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Barcelone

    La police catalane confirme avoir abattu l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)
    19262
    S'abonner

    Les forces de police catalanes Mossos d'Esquadra ont confirmé que le conducteur présumé de la fourgonnette qui a percuté des passants à la Rambla, à Barcelone, le 17 août, le Marocain Younes Abouyaaqoub, avait été éliminé.

    L'auteur présumé de l'attaque survenue jeudi à Barcelone, Younes Abouyaaqoub, d'origine maroccaine, a été abattu, viennent de confirmer les forces de l'ordre locales Mossos d'Esquadra.​

    «Nous confirmons que la personne abattue à Subirats est Younes Abouyaaqoub, auteur de l'attentat terroriste à Barcelone», a indiqué la police sur son compte Twitter.

    Ensuite, la police a commencé à rechercher de possibles complices de Younes Abouyaaqoub, a affirmé le journal El Periodico. Selon le chef de la police de Catalogne, l'opération de sécurisation est toujours en cours.

    C'est grâce à la vigilance d'une habitante de Subirats que le Marocain a été retrouvé et éliminé, a souligné La Vanguardia. La femme l'a vu s'approcher des immeubles et lorsqu'elle lui a demandé ce qu'il y faisait, il s'est précipité vers des vignes. La femme en a immédiatement informé les autorités.

    Auparavant, des médias espagnols avaient indiqué qu'un homme qui semblait porter une ceinture d'explosifs avait été abattu à Subirats, à l'ouest de Barcelone. Par la suite, la ceinture s'était révélée factice. Pour s'approcher de l'homme tué et l'identifier, la police a dû utiliser un robot.

    ​Le 16 août, une explosion a eu lieu dans une maison d'Alcanar. La cellule terroriste qui a organisé les attaques à Barcelone et à Cambrils du 17 août y avait préparé des explosifs pour ces attentats. À cause de l'accident, les extrémistes ont été forcés d'improviser les attaques à la voiture-bélier, selon des médias espagnols.

    Une fourgonnette a percuté la foule jeudi près de l'avenue piétonne La Rambla, dans le quartier touristique de Barcelone. Daech a revendiqué cette attaque. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard. Selon un dernier bilan, les attaques en Catalogne ont fait 15 morts et 130 blessés.

    D'après la police catalane, la cellule terroriste était composée de 12 personnes, dont quatre ont été arrêtées, et cinq abattues après l'attentat de Cambrils. Deux ou trois autres sont mortes dans l'explosion à Alcanar. Un terroriste était cependant parvenu à s'enfuir.

    Dossier:
    Double attentat à la voiture-belier en Espagne du 17 août 2017 (58)

    Lire aussi:

    Attaque à Barcelone: le bilan s’alourdit à 15 morts
    Des photos des véhicules utilisés pour les attentats en Espagne publiées
    Drame à Barcelone: un Britannique essayait de sauver un enfant qui lui rappelait son fils
    Attaque à Barcelone: la mère du dernier auteur en fuite l’appelle à se rendre
    Turku, Barcelone… L’enquête sur les attentats en Europe mène vers le Maroc
    Tags:
    auteur, élimination, attentat, police, Catalogne, Barcelone, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik