International
URL courte
201
S'abonner

Les pompiers italiens progressaient lentement mardi matin vers deux enfants toujours prisonniers des décombres après un séisme de magnitude 4,0 qui a fait deux morts lundi soir à Ischia, une île très touristique au large de Naples (sud de l'Italie).

«Nous sommes en contact avec les deux garçons, nous entendons leurs voix et nous leur faisons entendre les nôtres pour les tranquilliser», a déclaré à la presse le porte-parole des pompiers, Luca Cari.

Dans la nuit, des secouristes avaient déjà réussi à extraire le père et Pasquale, le petit frère des deux garçons, un bébé de 7 mois sorti en larmes mais indemne après six heures de recherches sous ce bâtiment effondré à Casamicciola, dans le nord de l'île.

Selon les médias, les deux enfants bloqués, âgés de 4 et 7 ans, sont réfugiés sous un lit. C'est la mère enceinte, saine et sauve, qui a donné l'alerte.

​En revanche, une femme âgée est morte à Casamicciola, tuée dans la rue par des débris tombés d'une église, ont annoncé les autorités, tandis que selon les médias, le corps sans vie d'une autre a été repéré dans des décombres.

Les dégâts se concentrent sur Casamicciola et Lacco Ameno, deux petites communes de la côte nord de cette île de 47 km2, densément peuplée, qui compte 62.000 habitants à l'année mais beaucoup plus l'été.

Plusieurs immeubles se sont effondrés, tandis que des bâtiments présentaient de larges fissures menaçantes. Une quarantaine de personnes ont été blessées, pour la plupart légèrement.

Le séisme s'est produit à 20H57 (19H57 GMT), avec un hypocentre à un dizaine de kilomètres de profondeur au nord de l'île.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik