Ecoutez Radio Sputnik
    Tall Afar

    La prise de Tall Afar «anéantira les terroristes et dévoilera de nombreux secrets»

    © AP Photo/ Sergei Grits
    International
    URL courte
    Opération de libération de la ville de Tall Afar (13)
    32941

    Préparée depuis un moment, l’offensive visant à libérer Tall Afar, dernier bastion de Daech à la frontière syrienne, anéantira les terroristes en Irak et lèvera le voile sur de nombreux secrets de cette organisation, a relaté à Sputnik le chef du centre de recherche «Madarek» Mazhar al-Saadi.

    Alors que les autorités irakiennes ont déjà annoncé une opération militaire à Tall Afar, dernier bastion des djihadistes de Daech à la frontière syrienne, le chef du centre de recherche «Madarek» Mazhar al-Saadi est revenu pour Sputnik sur cette offensive en évoquant les attentes liées à cette opération.

    «Le commandant en chef a hâte de mener cette opération qui anéantira les terroristes de Daech et dévoilera leurs nombreux secrets», a-t-il ainsi déclaré soulignant que la libération de Tall Afar aidera également à savoir quels pays accordaient un soutien financier à cette organisation terroriste.

    Dans le même temps, l'expert a expliqué les raisons du retard pris par cette opération préparée depuis longtemps par les autorités irakiennes.

    «Premièrement, il y a une ingérence extérieure. Les services de renseignement de nombreux pays travaillent à Tall Afar et mènent une politique qui ne coïncide pas toujours avec les intérêts du gouvernement irakien. […] Et puis, deuxièmement, l'armée irakienne avait besoin de temps pour recouvrer ses forces et évaluer les pertes consécutives à la libération de Mossoul», a-t-il relaté ajoutant que la situation à Mossoul était semblable à celle à Tall Afar et qu'ainsi l'armée pourrait libérer la ville avec moins de dommages.

    L'assaut contre la ville de Tall Afar, située à 50 kilomètres à l'ouest de Mossoul, a été préparé de longue date. Le 15 août, les autorités irakiennes ont annoncé le lancement de frappes aériennes sur les positions de Daech à Tall Afar afin de détruire ses lignes de défense.

    Après la libération de Mossoul, Tall Afar reste le dernier bastion important de Daech à la frontière syrienne. La ville est essentiellement peuplée de Turkmènes irakiens de confession sunnite. Selon les autorités, la plupart des habitants ont quitté leur foyer.

    Dossier:
    Opération de libération de la ville de Tall Afar (13)

    Lire aussi:

    Daech proclame l’indépendance de la ville irakienne de Tall Afar du califat
    La province irakienne d'Anbar, nouveau fief de Daech en Irak
    Des chars de combat russes T-90 feront bientôt leurs preuves en Irak
    Après un reportage de RT, il veut adopter des enfants russes retrouvés en Irak
    L’Irak dément les frappes US contre les positions des milices Hachd al-Chaabi
    Tags:
    lutte antiterroriste, libération, terrorisme, Etat islamique, Tel Afar, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik