International
URL courte
53343
S'abonner

Pyongyang a terminé les préparatifs liés à une éventuelle frappe nucléaire visant Guam et serait prêt à frapper si les États-Unis n’ont pas «un comportement raisonnable», a déclaré à Sputnik le ministre temporaire plénipotentiaire nord-coréen en Russie Jin Jong Hyop.

Sur fond de tensions actuelles entre Washington et Pyongyang, la Corée du Nord se dit prête à effectuer une frappe préventive contre Guam.

«Comme vous le savez, les préparatifs liées à une frappe visant Guam sont terminés. Tout dépend si les États-Unis adopteront un comportement raisonnable ou pas. S'ils ne se montrent pas raisonnables, ils se couvriront à nouveau de honte dans la péninsule coréenne devant le monde entier», a affirmé à Sputnik le ministre temporaire plénipotentiaire nord-coréen en Russie Jin Jong Hyop.

La tension s'est fortement accrue sur la péninsule coréenne ces dernières semaines après les tests réussis — mais interdits par la communauté internationale — de deux missiles balistiques intercontinentaux nord-coréens capables selon des experts de frapper la côte ouest des États-Unis. Donald Trump a choisi d'adopter un ton très martial dans sa réponse à ce que Washington voit comme une provocation, promettant notamment «le feu et la colère» au régime de Kim Jong-un en faisant allusion à la puissance de l'arsenal nucléaire américain.

La situation s'est encore envenimée quand la Corée du Sud et les États-Unis ont entamé lundi les exercices militaires conjoints Ulchi-Freedom Guardian, alors que Pyongyang avait précédemment averti qu'il considérait cette action comme une «répétition générale avant la guerre».

Lire aussi:

Les sanctions chinoises ne freineront pas les ambitions nucléaires de Pyongyang
Washington et Séoul exacerbent la crise coréenne, les nerfs de Pyongyang résisteront-ils?
En pleine tension avec Pyongyang, Séoul et Washington entament des exercices
Pyongyang: les exercices militaires de Séoul et Washington «mettent de l’huile sur le feu»
Pyongyang dénonce les propos anti-coréens du vice-Président US en Amérique latine
Tags:
frappe nucléaire, menace nucléaire, menaces, conflit, guerre, Guam, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook