International
URL courte
9273
S'abonner

Annoncée fin juillet par le Président Recep Tayyip Erdogan, la signature du contrat de livraison de systèmes de missiles russes S-400 à la Turquie n'a pas encore eu lieu. Toutefois, le document est pratiquement prêt à être signé.

Le contrat portant sur la livraison de nouveaux systèmes antiaériens russes S-400 Triumph à la Turquie est prêt à être signé, a annoncé mardi à Sputnik le directeur général de l'agence russe d'exportation de l'armement Rosoboronexport, Alexandre Mikheïev.

«Le contrat de livraison des systèmes de missiles sol-air S-400 est prêt à être signé», a-t-il indiqué au Forum Armée-2017, qui a ouvert ses portes ce mardi aux environs de Moscou.

Et de souligner que le travail sur des détails techniques se poursuivait.

Le 25 juillet, Recep Tayyip Erdogan a annoncé avoir conclu un contrat avec la Russie portant sur la livraison de systèmes de défense antiaérienne russes S-400. Le chef d'État-Major interarmées des États-Unis Joseph Dunford a considéré cette perspective comme «préoccupante» pour Washington. Le Kremlin n'a pas alors commenté cette information.

Auparavant, le PDG de la holding publique russe de hautes technologies Rostec, Sergueï Tchemezov, avait annoncé que les problèmes techniques concernant le contrat de livraison des systèmes de missiles sol-air S-400 étaient résolus et qu'il ne restait que des questions administratives à régler.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
signature, contrat, livraisons, S-400, Alexandre Mikheïev, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook