Ecoutez Radio Sputnik
    Le QG de la CIA

    La CIA a offert un «cheval de Troie» à ses partenaires, selon WikiLeaks

    © REUTERS / Larry Downing
    International
    URL courte
    12331
    S'abonner

    L'Agence centrale de renseignement américaine surveille ses partenaires étrangers et d'autres services spéciaux américains, dont le FBI et la NSA, révèle le site lanceur d'alerte WikiLeaks qui a divulgué un nouveau lot de documents secrets de la CIA.

    WikiLeaks, site spécialisé dans la publication d'informations confidentielles, a mis en ligne une nouvelle série de documents secrets de la CIA qui contiennent notamment des détails du projet ExpressLane (Voie express) destiné à espionner les activités d'autres services secrets américains et de ses partenaires étrangers à l'aide d'un programme de collecte de données biométriques.

    Le bureau des services techniques (Office of Technical Service, OTS) de la CIA permet à ses partenaires du monde entier d'utiliser un système de collecte de données biométriques. Or, un logiciel intégré à ce système lui permet d'avoir accès aux informations collectées par ces institutions partenaires et ce à leur insu. Ce processus de collecte d'informations se faisait sous le prétexte fallacieux d'une opération de mise à jour du logiciel, informe WikiLeaks.

    À en juger par les documents en question, le Bureau fédéral d'enquête (FBI), mais aussi l'Agence nationale de la sécurité (NSA) et le Département de la Sécurité intérieure figurent sur la liste des institutions espionnées par la CIA.

    Rappelons que le site de Julian Assange, WikiLeaks, a annoncé le 7 mars la publication d'une nouvelle série de fuites sur la CIA sous le code «Vault 7» qui sera, d'après le communiqué de l'organisation, la plus importante publication de documents confidentiels sur l'agence. La première partie des fuites, intitulée «Year Zero», comprend 8.761 documents et fichiers qui ont été collectés sur un réseau isolé de haute sécurité du Centre Cyber Intelligence (département de la CIA) à Langley, dans l'État de Virginie.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Le roi du Maroc aurait refusé la visite de Benyamin Netanyahou
    Tags:
    logiciel, biométrie, données, espionnage, FBI, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), CIA, WikiLeaks, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik