International
URL courte
791718
S'abonner

Le Reichsführer-SS Himmler voulait mettre un terme à l’extermination des Juifs, affirme un journaliste canadien.

Le journaliste et historien canadien Max Wallace a mis en lumière des faits prouvant que Heinrich Himmler, le tout-puissant chef des SS qui fut à l'origine de l'Holocauste, voulait stopper l'extermination des Juifs malgré l'opposition d'Hitler, a annoncé le Daily Mirror.

Selon Max Wallace, les documents retrouvés dans les archives d'un groupe de Juifs orthodoxes à New York indiquent que, peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, Himmler a essayé de sauver 300 000 personnes internées dans des camps de concentration. En novembre 1944, il a interdit l'assassinat de masse des Juifs, tandis que les fours crématoires et les chambres à gaz d'Auschwitz étaient détruits.

La majorité des historiens estime que ce fut fait pour cacher les crimes nazis alors que l'armée soviétique avançait en Pologne, mais Max Wallace est certain que Himmler voulait conclure un accord séparé avec les pays occidentaux de la coalition anti-hitlérienne. Il espérait ainsi trouver d'éventuels alliés dans la lutte de l'Allemagne contre Staline et les bolchéviks, a affirmé le journaliste.

Hitler apprit plus tard que Himmler avait tenté d'engager des négociations de paix avec les pays occidentaux. Le Reichsführer-SS fut alors destitué de tous ses postes et fit même l'objet d'un mandat d'arrêt. Il fut capturé par une patrouille britannique le 21 mai 1945, lors d'une tentative de fuite. Heinrich Himmler mit fin à ses jours le 23 mai lors d'un examen médical en avalant une capsule de cyanure.

 

Lire aussi:

Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Tags:
journalistes, camp de concentration, Juifs, Holocauste, Seconde Guerre mondiale, Heinrich Himmler, Adolf Hitler, Oswiecim, Canada, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook