International
URL courte
18473
S'abonner

La Corée du Nord «commence à nous respecter», a récemment twitté Donald Trump. Or, Pyongyang voit les choses d’un autre œil et n’hésite pas à tourner en dérision le Président américain et ses tweets «bizarres» et «égocentriques».

Le gouvernement nord-coréen a accusé Donald Trump d'avoir publié «des articles bizarres engendrés par ses pensées egocentriques sur Twitter» et d'avoir «débité des âneries afin de donner du fil à retordre à ses assistants», relate l'agence de presse gouvernementale de la Corée du Nord (KCNA).

Il est à noter que Donald Trump a à plusieurs reprises publié des tweets sur la Corée du Nord, dans lesquels il lui reprochait son «mauvais comportement».

«La Corée du Nord vient de lancer un autre missile. Ce gars-là a-t-il rien de mieux à faire de sa vie?», avait-il par exemple twitté en juillet dernier.

Les États-Unis et leurs alliés, en particulier le Japon et la Corée du Sud, sont particulièrement en alerte depuis que le régime de Kim Jong-un a procédé, en juillet, à deux tirs réussis de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Les tensions se sont exacerbées début août, quand le Président américain Donald Trump a menacé de déchaîner «le feu et la colère» sur le Nord. Le dirigeant nord-coréen a répliqué en promettant de tirer une salve de missiles à proximité du territoire américain de Guam, dans le Pacifique, projet qu'il a finalement décidé de ne pas mettre immédiatement à exécution.

Lire aussi:

Ces départements français sous «surveillance renforcée»
La mairie de Paris va proposer un reconfinement de la capitale pour trois semaines
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Tags:
KCNA, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook