International
URL courte
18473
S'abonner

La Corée du Nord «commence à nous respecter», a récemment twitté Donald Trump. Or, Pyongyang voit les choses d’un autre œil et n’hésite pas à tourner en dérision le Président américain et ses tweets «bizarres» et «égocentriques».

Le gouvernement nord-coréen a accusé Donald Trump d'avoir publié «des articles bizarres engendrés par ses pensées egocentriques sur Twitter» et d'avoir «débité des âneries afin de donner du fil à retordre à ses assistants», relate l'agence de presse gouvernementale de la Corée du Nord (KCNA).

Il est à noter que Donald Trump a à plusieurs reprises publié des tweets sur la Corée du Nord, dans lesquels il lui reprochait son «mauvais comportement».

«La Corée du Nord vient de lancer un autre missile. Ce gars-là a-t-il rien de mieux à faire de sa vie?», avait-il par exemple twitté en juillet dernier.

Les États-Unis et leurs alliés, en particulier le Japon et la Corée du Sud, sont particulièrement en alerte depuis que le régime de Kim Jong-un a procédé, en juillet, à deux tirs réussis de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Les tensions se sont exacerbées début août, quand le Président américain Donald Trump a menacé de déchaîner «le feu et la colère» sur le Nord. Le dirigeant nord-coréen a répliqué en promettant de tirer une salve de missiles à proximité du territoire américain de Guam, dans le Pacifique, projet qu'il a finalement décidé de ne pas mettre immédiatement à exécution.

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Tags:
KCNA, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook