Ecoutez Radio Sputnik
    Défilé militaire à Pyongyang

    La Corée du Nord tire trois missiles balistiques en direction de la mer du Japon

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    8390383917

    Il s'agit du premier tir de projectiles nord-coréens depuis l'échange de menaces entre Pyongyang et Washington.

    Pyongyang a tiré samedi matin plusieurs projectiles semblant être des missiles balistiques en direction de la mer du Japon, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap, se référant au Comité des chefs d'état-major interarmées du pays.

    Les militaires sud-coréens précisent que les tirs ont été effectués vers 6h49 depuis la province du Kangwon (est du pays). Ils ont parcouru plus de 250 km en direction du nord-est.

    Suite à ce nouveau tir, la Corée du Sud a convoqué une réunion du Conseil de sécurité nationale.

    Cité par Yonhap, le commandement des forces du Pacifique des États-Unis dit avoir enregistré le tir de trois missiles balistiques à courte portée, dont un a explosé peu après son lancement.

    Rappelons que dans un premier temps, Yonhap avait évoqué le tir d'un seul projectile.

    Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord n'ont pas cessé de s'aggraver ces derniers mois. En juillet, Pyongyang a mené deux essais d'ICBM supervisés par Kim Jong-un, qui mettent apparemment une bonne partie du continent américain à sa portée.

    Washington et Pyongyang ont alors échangé des menaces réciproques. Le ton a depuis baissé d'un cran, mais Washington et Séoul ont lancé cette semaine leurs exercices militaires conjoints qui sont invariablement condamnés par le Nord comme une répétition de l'invasion de son territoire.

     

    Lire aussi:

    Pyongyang tire un missile qui survole le nord-est du Japon
    Les USA continueront à exercer «une pression pacifique» sur la Corée du Nord
    Renseignement sud-coréen: Pyongyang sur le point d’effectuer un nouvel essai nucléaire
    Tags:
    missiles, agence Yonhap, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik