International
URL courte
5390
S'abonner

Le commandant en chef des forces aérospatiales a évalué la situation en Syrie, où, selon lui, un tournant dans la lutte antiterroriste a été marqué, et a révélé comment l’aviation russe a réussi à remporter des victoires dans ce pays proche-oriental.

Non sans l’aide de l’aviation russe, un tournant dans la lutte antiterroriste a été marqué en Syrie et dans un avenir proche la paix sera de retour dans ce pays proche-oriental, a déclaré samedi le commandant en chef des forces aérospatiales de Russie, Viktor Bondarev.

«Grâce au travail des forces aérospatiales de Russie, un tournant a été marqué en Syrie, l’armée gouvernementale y a signé des succès considérables. L’extermination des terroristes et la libération de territoires est en cours», a-t-il déclaré aux journalistes.

Et d’ajouter que, d’après ses estimations, «le terrorisme sera très prochainement échiné et la Syrie retrouvera une vie paisible».

Si l’aviation russe a remporté de brillantes victoires en Syrie, c’est grâce à l’adaptation des appareils aux conditions climatiques de ce pays, considère Viktor Bondarev.

«Depuis le tout premier jour du déploiement de nos avions et hélicoptères en Syrie, nous avons examiné et étudié minutieusement ce qui demandait des mises au point. Les conditions météorologiques y sont extrêmement dures, la température s’élève à plus de 50 degrés Celsius. C’est une épreuve aussi bien pour le personnel que pour les appareils. […] Les constructeurs ont alors remis à niveau les appareils ainsi que les systèmes d’orientation», a expliqué Viktor Bondarev.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Tags:
Troupes aérospatiales de Russie, Viktor Bondarev, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook