International
URL courte
Opération de libération de la ville de Tall Afar (13)
46440
S'abonner

Lors de l’opération visant à libérer Tall Afar du joug de Daech, les milices chiites ont découvert un très grand centre de communications des terroristes. Toutefois, avant de fuir, les djihadistes y ont mis le feu.

Les milices chiites irakiennes, qui appuient les forces armées du pays dans leur offensive contre Daech, ont annoncé avoir découvert à Tall Afar le plus grand centre de communications des terroristes.

«La 4e brigade des milices a découvert le plus grand centre de communications de Daech dans le nord-est de Tall Afar», est-il indiqué sur le site officiel de ces formations.

Et de préciser que pour détruire toutes les informations, les terroristes l’avaient complètement incendié.

L'opération de libération de Tall Afar, sous contrôle du groupe terroriste depuis juin 2014, a été lancée le 20 août 2017 sur ordre du chef du gouvernement irakien, Haïder al-Abadi. Samedi, il a été annoncé que les forces gouvernementales avaient réussi à reprendre la citadelle de la ville.

L'assaut contre Tall Afar a été préparé de longue date. Le 15 août, les autorités irakiennes ont annoncé le bombardement des lignes de défense des terroristes dans la ville.

Après la libération de Mossoul, Tall Afar reste le dernier bastion important de Daech à la frontière syrienne. La ville est essentiellement peuplée de Turkmènes irakiens de confession sunnite. Selon les autorités, la plupart des habitants ont quitté leur foyer.

Dossier:
Opération de libération de la ville de Tall Afar (13)

Lire aussi:

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un gendarme à terre agressé par la foule lors de la manifestation du 14-Juillet – vidéos
Tags:
milices chiites irakiennes, communication, Daech, Tel Afar, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook