Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats de Hezbollah

    Le Liban et la Syrie suspendent leurs opérations contre Daech

    © Sputnik . Zahraa El-Amir
    International
    URL courte
    18371

    Les armées libanaise et syrienne ont suspendu dimanche leurs opérations militaires contre le groupe djihadiste Daech à la frontière nord-est afin de permettre l'ouverture de discussions sur le sort de soldats libanais détenus par les terroristes.

    L'armée libanaise a annoncé dimanche une pause dans son offensive contre le groupe djihadiste Daech dans une région montagneuse frontalière avec la Syrie afin de négocier la libération de soldats retenus en otages depuis 2014.

    Ce cessez-le-feu a pris effet à 7h00 du matin (04h00 GMT) a précisé l'armée libanaise.

    Le Hezbollah et l'armée syrienne ont à leur tour suspendu leur offensive contre Daech du côté syrien de la frontière, dans les monts Qalamoun, relate la chaîne du mouvement chiite libanais, Al Manar.

    Cette trêve s'inscrit dans le cadre d'un «accord complet visant à mettre fin à la bataille contre Daech à Qalamoun Ouest», précise un organe de propagande du Hezbollah.

    Le Liban a été visé par plusieurs incursions de Daech qui s'est même brièvement emparé en 2014 de la ville frontalière d'Ersal et a capturé neuf soldats libanais dont on est depuis sans nouvelles.

    Épaulé par le Hezbollah et l'armée syrienne, le Liban a lancé une offensive à Ras Baalbek, enclave occupée par des combattants de l'organisation Etat islamique à la frontière avec la Syrie, dans le nord-est du pays. 

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    offensive, Daech, Hezbollah, Liban, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik